Archives pour l'étiquette vie étudiante

L’autre côté des ateliers de la vie étudiante

Par Sebastian Kluth, étudiant au Baccalauréat en enseignement au secondaire — profil univers social

Après avoir suivi de nombreux ateliers enrichissants à  la vie étudiante de l’UQAC comme le russe, l’innu-aimun ou le montagnais, le japonais et enfin le mandarin, je suis enfin sur le point de voir l’autre côté de la médaille.

Pour ce trimestre d’hiver, je vais donner des cours d’allemand au premier niveau à  plusieurs personnes qui désirent apprendre ma langue maternelle ou l’approfondir s’ils sont déjà  plus avancés. Les cours s’offrent sur dix semaines entre le 29 janvier et le 2 avril 2013 sauf durant la semaine de relâche. Ils durent environ deux heures par semaine.

Je vais apprendre à  une bonne quinzaine d’intéressés les bases de la langue allemande en leur montrant l’essentiel de la grammaire, des exemples de conversations pratiques dans la vie de tous les jours et du vocabulaire essentiel à  comprendre. Le tout sera garni avec beaucoup de discussions en petits groupes sur des sujets divers ainsi qu’avec quelques excursions dans la culture des pays germanophones en traduisant par exemple des paroles de chansons ou en regardant des extraits de films. Des exercices écrits et oraux sont également proposés et les étudiantes et étudiants de l’atelier seront invités à  approfondir leurs connaissances lors d’exercices supplémentaires à  la maison selon leurs besoins et leur temps. Bien sûr, on ne peut pas apprendre une langue aussi complexe que l’allemand en seulement dix semaines, mais cet atelier est une belle occasion pour un premier contact et pour savoir si on aime cette langue particulière.

Au cours de ma carrière universitaire, j’ai déjà  offert des cours de russe et d’allemand tout seul lors d’un stage en enseignement en cinquième secondaire à  Jonquière, puis en collaboration avec une enseignante en troisième secondaire à  Sept-IŽles. J’ai également donné des cours d’anglais à  une clientèle adulte chez CGI pendant un an et demi. Maintenant, j’ai hâte d’expérimenter de nouvelles situations d’apprentissage avec une clientèle adulte différente pour enrichir ma carrière professionnelle durant le dernier trimestre de mon baccalauréat afin de chercher de nouvelles inspirations pour ma future carrière. J’espère que cette nouvelle expérience m’aidera à  me forger une idée plus précise sur mon cheminement futur qui me paraît encore un peu vague pour l’instant. J’espère pouvoir bientôt démarrer ma carrière sur le marché du travail québécois qui me paraît très complexe et diversifié tout en offrant des opportunités intéressantes pour mon avenir.

Les cours à  la vie étudiante sont offerts en petits groupes et facilitent l’apprentissage tout en prenant en considération les faiblesses, forces et intérêts de la clientèle. Le tout se passe dans un climat détendu et personnel où des étudiants universitaires à  temps plein et à  temps partiel rencontrent des personnes intéressées venant de l’extérieur des murs de l’université pour former un groupe dynamique et hétérogène. Les prix pour ces ateliers sont très abordables et chaque participant régulier reçoit même une attestation de la vie étudiante. Celle-ci n’offre pas seulement des cours de langue à  chaque trimestre automnal et hivernal, mais aussi des ateliers sur l’autodéfense par anticipation, le hatha yoga, l’initiation aux champignons du printemps et aux plantes sauvages, l’initiation à  la danse capoeira, l’initiation à  la danse swing, la photographie numérique, le piano, la réflexologie, le secourisme général et le théâtre pour ce trimestre d’hiver. Parmi cette bonne gamme d’activités se trouve certainement un domaine qui pourrait vous intéresser. Au plaisir de rencontrer plusieurs d’entre vous lors des nombreuses activités! Je vous suggère de ne pas manquer à  vous exprimer et à  vous impliquer dans la vie étudiante à  l’intérieur des murs de l’université tout en recherchant perpétuellement de nouvelles expériences.

Et si on allait faire un tour du côté de Tadoussac ?

 

Tadoussac
Rorqual à bosse en alimentation
(photo: Benjamin Durand)

Par Benjamin Durand, étudiant à la Maîtrise en informatique

On est samedi matin et aujourd’hui (le 22 septembre), hors de question de traîner au lit; il est 6 h et mon réveil sonne. Je vérifie une dernière fois que mon sac est complet et je pars vers l’UQAC, rendez-vous 7 h 15 porte Ouest. J’arrive devant la porte et il y a déjà  pas mal de monde, un groupe de chinois et beaucoup de têtes aperçues durant l’après-midi d’intégration des étudiants internationaux. Je jette un rapide coup d’oeil pour voir si tout le monde s’est bien levé; Marine, Damien, Lucie, Matthieu, Edouard, Chloé, Yann… tout le monde semble être là . Ce serait dommage de manquer cette journée en même temps. On va pouvoir embarquer dans les bus, et quelle surprise de voir 3 bus complets alors qu’il n’y en avait qu’un seul lors de mon inscription. Elles ont du succès les activités proposées par l’UQAC ! Certains se réjouissent d’emprunter des « School Bus » pour faire le voyage.

Le voyage dans le bus se passe calmement, certains finissent leur nuit, d’autres discutent et les derniers admirent le paysage. La route traverse les forêts et on constate avec joie que les arbres commencent à  prendre des couleurs dorées, orangées ou rouges. On commence à  apercevoir une étendue d’eau bien plus vaste que le Saguenay, et on voit enfin le panneau  » Tadoussac, l’une des plus belles baies du monde ». L’excitation est grimpée d’un coup, on est arrivé sur le port. Le soleil semble nous accompagner pour le moment.

Chacun prend place à  bord du bateau. Aujourd’hui, les moins aventuriers sont rassurés, pas de zodiaques ni de jolis parkas rouges et de gilets jaunes, on a le droit au gros bateau. On s’éloigne doucement du port pour 3 heures de croisière et déjà  on entend partout la même question:  » tu crois qu’on verra des baleines ? « . J’étais rassuré parce que jeudi soir j’avais eu l’occasion de lire un article qui commentait la présence exceptionnelle de baleines au large de Tadoussac cette année. Au bout de 40 minutes, toujours pas de baleine en vue, les visages commencent à  se crisper et moi-même je commence à  douter. Le soleil qui nous accompagnait avait laissé place à  un brouillard et la température avait chuté. Le vent renforçait la sensation de froid et les ponts extérieurs commençaient à  se dégarnir au profit des salles intérieures chauffées. Décidé à  voir des baleines, je restais à  l’extérieur, mais je commençais à  sentir le froid malgré les gants.

Et puis ça s’est produit d’un coup, pschhhhhh je me suis retourné et là  je l’ai vu, un rorqual. Il était trop rapide pour que je puisse saisir mon appareil photo. Le commandant a annoncé rorqual à  2 h, et d’un coup tout l’intérieur s’est vidé, les gens se pressaient contre tribord si bien que le bateau penchait de façon flagrante. Mais il était trop tard, le spectacle était reparti et avait plongé vers le fond. Après quelques minutes, le commandant a décidé de repartir, car rien n’était revenu à  la surface. Plus loin était arrêté 2 zodiaques, et il y avait pas mal d’agitation. En arrivant sur place, il a fallu patienter quelques instants, mais ce que tout le monde voulait voir était là . Timide, un petit souffle en surface, puis un deuxième passage nous a permis de voir son corps, mais au moment o๠la nageoire dorsale allait s’enfoncer dans l’eau, une deuxième a fait son apparition et puis une troisième! Dès que le corps d’un mammifère sortait de l’eau on entendait un waouh. C’était extraordinaire la façon dont chacun s’étonnait de voir réapparaître un rorqual. J’étais plutôt satisfait d’avoir vu ces baleines, mais j’aurais aimé avoir une photo, une belle photo. J’avais réussi à  figer quelques passages, mais pas assez pour me satisfaire. Et puis la plupart des photos étaient gâchées par des bras qui tendaient des appareils photos. On était sur le bateau depuis 2 heures et le froid continuait de percer. Mais je suis resté à  l’extérieur parce que cette fois je voulais la place aux premières loges. L’appareil à  la main, je commençais à  perdre la sensibilité du bout des doigts, mais ce n’était que pour quelques instants parce qu’à  ce moment, une baleine à  bosses est venue nous saluer. Et à  ce moment j’ai réussi à  photographier sa queue sous quelques angles, mais comme ce n’était pas encore assez, elle est venue de nouveau et a sorti la tête de l’eau. Quelle beauté… je venais de saisir l’instant que je voulais, mais elle restait et donnait encore quelques moments de plaisir à  ses spectateurs.

Sur ces dernières notes très positives, le bateau a remis le cap vers Tadoussac. J’ai estimé que j’avais eu ce que je voulais et je suis alors parti me réchauffer avec un bon café. Nous avons débarqué et chacun a profité de Tadoussac comme il le souhaitait: boutiques, photos ou repas dans les petits restaurants face à  l’eau. Après un dernier arrêt à  Sainte-Rose du Nord afin d’admirer le paysage, tout le monde est rentré après cette journée chargée en émotions.

Merci aux organisateurs!

 

 

Ayoye! Déjà 3 semaines!

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Salutation amicale à travers un écran d’ordinateur,

C’est fou comme le temps passe vite… déjà  3 semaines de terminées (ou presque) et il en reste plus que 12… C’est lorsque l’on s’arrête un instant que l’on peut s’apercevoir que notre routine quotidienne est ancrée pour de bon et que le train de la session ne s’arrêtera pas avant le mois de mai! Heureusement pour moi, cette session-ci est un peu moins difficile que celle d’avant. Mes cours sont de plus en plus intéressant, et la vie étudiante est de plus en plus intense. L’association d’informatique et mathématique de l’UQAC vient tout juste d’organiser notre premier Party Universitaire de la session, lequel portait sur le thème Party Pyjama! Il y avait un matelas Queen, en plus d’une douzaine d’oreillers sur place afin que les gens puissent faire des batailles d’oreillers =P. De plus, le monde était invité à  venir fêter en pyjama! Alors, c’était très amusant comme party et nous en sommes très fier =).

De plus, ce lundi il y aurait des élections de mi-mandat pour le conseil exécutif de l’AEEI (association des étudiantes et étudiants en informatique). 3 postes seront ouverts :
– Vice-Président aux affaires des cycles supérieurs
– Vice-Président aux affaires externes
– Vice-Président aux affaires pédagogiques
La description complète de ces postes se trouve ici.

Sur ce, je retourne à  mon devoir d’infographie, lequel consiste à  programmer des fractales! Bonne session et à  bientôt amigos del Internet!

Hugo
Estudiante quién puede hablar espanol… un poco =P