Archives pour l'étiquette résidences

Les résidences étudiantes

Résidences étudiantes de l’UQAC – Photo: Guylain Doyle

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

Lorsque j’ai su que j’étais admise à  mon programme de baccalauréat, je me suis empressée d’envoyer ma demande pour habiter en résidence étudiante, car les places s’envolent vite.

Tout le long de mon baccalauréat, j’ai habité en résidence pour plusieurs raisons. Tout d’abord, vu que je ne connaissais pas très bien le Saguenay, j’ai préféré habiter proche de l’UQAC et entre les deux centres-villes (notamment ceux sur la rue Racine et le boulevard Talbot). La proximité était ainsi un facteur déterminant dans mon choix d’appartement.

Le prix des résidences m’a aussi plu, car tout était compris que ce soit au niveau des meubles (bureau de travail, étagère, table de chevet, grande lampe, etc.) et des autres commodités (chauffage, éclairage, Internet, câble, possibilité de stationnement, une ligne téléphonique individuelle dans chacune des chambres pour les appels locaux). En effet, il faut se procurer des cartes d’appels prépayés pour les interurbains, ce qui revient beaucoup moins dispendieux qu’un forfait pour les interurbains.

Dans chacun des blocs d’appartements, il y a un service de buanderie ce qui évite de courir après un nettoyeur.

De plus, s’il y a des réparations à  effectuer, nous ne nous compliquons pas la vie. Nous n’avons qu’à  contacter les responsables des résidences.

Les résidences étudiantes permettent aussi de rencontrer plusieurs personnes de diverses nationalités. Il peut être très intéressant de faire déguster nos plats nationaux à  nos colocataires.

Si vous avez envie d’habiter très proche de l’UQAC et des centres-villes, de connaitre des gens et de ne pas payer trop cher, les résidences étudiantes peuvent être une belle option.

Résident dans une résidence

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Vous vous en doutez sûrement, je n’habite pas dans la rue. En fait, je loge aux résidences étudiantes de l’UQAC. Mon premier appartement, mes premiers colocataires, mes premiers paiements de loyer. Plus  précisément, je suis dans un 6 et demi avec 3 personnes étudiant en médecine (2 gars et 1 fille). C’est plaisant, même si parfois je ne les voie presque pas… ou pas du tout. Ils passent plus de temps dans leur chambre que dans le restant de la maison, ce qui fait que l’ambiance est plutôt tranquille. Des fois je trouve que ça manque de vie, mais bon… c’est préférable ainsi pour que je puisses mieux faire mes devoirs concentré. C’est certain que le ménage reste toujours un problème… il n’y a personne qui veut vraiment le faire ha ha. Mais c’est nécessaire si on veut pas qu’un fermier débarque et vienne entretenir une bande de cochons! Parce que NON! Nous ne sommes pas des cochons! Alors on le fait :D.

Je crois que je préfère mon appartement plutôt calme, car lorsque je veux plus m’éclater, je vais rendre visite à  des amis qui habitent trois étages plus bas que le mien :P. C’est pratique : pas besoin de se geler dehors et de déneiger sa voiture 😉 . Bref, habiter à  1 minute à  pied de l’UQAC est très pratique et agréable. C’est une expérience à  vivre.

Hugo Deschênes
Colocataire affirmé