Archives pour l'étiquette rentrée

Dernier billet: quelques trucs pour la rentrée!

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

Ça signifie quoi la rentrée pour vous? Pour moi, ça a toujours été très positif, car j’adore l’école. Cette année, comme je l’ai mentionné dans un billet précédent, je compléterai mes derniers cours dans mon Certificat en rédaction-communication et je débuterai un nouveau Certificat en sociologie et communication appliquée. Dans ce dernier billet, je donnerai quelques trucs aux nouveaux étudiants pour une meilleure intégration.

Quand on entre dans une nouvelle institution, on ressent souvent un peu d’inquiétude et nous ne connaissons pas toujours les services offerts. Si en plus, nous effectuons un retour aux études, cela en crée un peu plus. Nous devrons chercher plusieurs informations: consulter le conseiller d’orientation pour valider un choix de carrière ou de programme, prendre connaissance des ateliers qui sont offerts dans le cadre du «Métier d’étudiant» (la prise de notes et de lecture active, la gestion du temps,  la concentration, la mémorisation et la préparation aux examens, etc.). Également, il est bon de savoir qu’un Service d’aide en français (SAF), un Service d’aide en mathématique sont offerts, en plus d’un service d’aide individuelle au métier d’étudiant (SAIME) sont disponibles. Pour information et inscription, rendez-vous au au bureau de la Vie étudiante, local P1-1040. Un rafraîchissement ou un peu d’aide, ça peut faciliter la réussite d’un cours!

Notez qu’il est aussi possible de s’impliquer auprès de votre association étudiante et d’y siéger: ils sont toujours à la recherche de gens intéressés à s’impliquer dans divers projets. C’est aussi un excellent moyen d’élargir son réseau de contacts et de créer des liens. Allez fureter dans les environs de votre local d’association et n’hésitez pas à vous renseigner auprès des personnes qui suivent des cours dans notre programme!

Côté vie étdiante sur le campus, les activités ne manquent pas. Clubs étudiants, bureau-voyage, radio étudiante, 7 à minuit au barUQAC… En plus des services dont je vous ai parlé plus haut, la Vie étudiante offre aussi de nombreux ateliers: cours d’espagnol, de japonais, de mycologie, d’auto-défense, réflexologie, danse swing, piano, allemand, etc. Les tarifs pour les étudiants de l’UQAC sont très avantageux! Pour information: http://www.uqac.ca/direction_services/sae/vie/ateliers.php . Il y a aussi une ligue d’improvisation à l’UQAC; ils ont terminé leur période de recrutement, mais si vous avez du talent sur scène, je vous invite à aller vous renseigner au local P0-1030. On ne peut pas passer à côté des partys universitaires, qui ont lieu tous les vendredis au bar de l’UQAC et nous donne l’occasion de rencontrer des gens, de discuter avec eux et de prendre une bière.

Finalement, pour les étudiants-parents, il est bon de savoir qu’un centre de la petite enfance (CPE) Les Petits Cailloux priorise les étudiants de l’UQAC avec enfant âgé entre 0 et 5 ans. Pour obtenir des renseignements sur les places disponibles, renseignez-vous via courriel au lespetitscailloux@videotron.ca ou par téléphone au 418-698-4663.

J’espère que ces petits trucs vous auront été utiles! Ce billet sera mon dernier, puisque je travaille à présent à temps plein, en plus de poursuivre mes études à temps partiel. Je vous souhaite à tous une bonne rentrée et un bon succès!

Une soirée dynamique et un plan B couronné de succès pour débuter le trimestre d’hiver 2012 en toute beauté

Par Sebastian Kluth, étudiant au Baccalauréat en enseignement au secondaire — profil univers social

À€ la fin du trimestre dernier, il était prévu que le groupe Galaxie joue pour le party universitaire de la rentrée du trimestre d’hiver 2012, mais le guitariste et chanteur Olivier Langevin s’était blessé au poignet durant les vacances de Noël et le groupe a été ainsi contraint d’annuler tous ses concerts qui auraient eu lieu en début d’année.  Le groupe se reprendra et sera invité à  jouer pour la fin de ce trimestre, si tout va bien.

C4 Production et la Vie étudiante de l’UQAC ont donc improvisé de manière rapide et efficace et ils ont su trouver une solution rapide et couronnée de succès. En première partie jouait alors le chansonnier Christian Fortin, qui a su dégager beaucoup d’énergie et de charisme lors de son petit concert intime du côté du BarUQAC, à  partir d’environ 21h30. Sa prestation a duré un peu plus d’une heure. Le spectacle principal suivait de façon très fluide et presque immédiatement après la fin du concert du chansonnier, grâce a une organisation et communication très coordonnée.  Les Dales Hawerchuck, un groupe de rock du Lac-Saint-Jean nommé en honneur du légendaire joueur de hockey canadien d’origine ukrainienne et qui a parmi tant d’autres, joué pour les Jets de Winnipeg, a débuté son concert devant une plus grande foule au centre social. Le jeune groupe, qui sort un album aux trois ans, a d’ailleurs célébré exclusivement lors de ce spectacle la sortie de son troisième album «Le tour du chapeau» en première à  l’UQAC,  avant même de donner d’autres concerts ailleurs dans la province. En plus de cela, des copies de l’album ainsi qu’un petit nombre de chandails ont été offerts par le groupe et l’équipe du BarUQAC aux étudiants lors de plusieurs tirages au bar durant la semaine de la rentrée. Le groupe a donné une performance, avec beaucoup de sueur et de passion, pendant environ une heure et quart avant de revenir pour un petit rappel ayant duré une bonne quinzaine de minutes. Le groupe a vite réussi à  animer une grande foule et à  faire oublier l’annulation du groupe Galaxie.

La soirée était pourtant encore loin d’être terminée après les deux concerts. Tandis qu’un disc-jockey faisait bouger un nombre record d’étudiants pour la rentrée du trimestre d’hiver au centre social, l’ambiance était également des plus belles dans le BarUQAC.  Plusieurs chansons de fête bien appréciées étaient jouées par l’équipe du bar, ce qui animait les étudiants à  faire des polonaises et à  transformer la scène des chansonniers en une véritable piste de danse jusqu’à  la fermeture du bar. Les derniers clients et employés sortaient très fatigués, mais également satisfaits du bar aux petites heures du matin. Les différentes activités s’étaient déroulées dans un climat des plus agréables et beaucoup de nouvelles rencontres se faisaient tout au long de la soirée. Une équipe composée de bossboys, de travailleuses de milieu et d’agents de sécurité professionnels ont fait en sorte par leur travail soudé que la soirée se déroule de façon sécuritaire, calme et encadrée tandis que les serveuses et les responsables d’activités étaient toujours prêts à  servir un nombre impressionnant de clients lors de cette soirée mémorable pour tout le monde. La soirée était un moyen idéal pour connaître ou retrouver la vie dynamique sur le campus. Espérons que ce dynamisme se transmettra autant dans les prochaines soirées au bar qu’aux études de tous les anciens et nouveaux étudiants des quatre coins du monde qui ont trouvé ou retrouvé leur chemin à  Chicoutimi. Ceux et celles qui ont manqué cette soirée unique ne devraient pas rater les prochains parties universitaires et surtout le concert de la fin du trimestre vers la fin du mois d’avril.

Une rentrée toute en continuité!

Par Alexis St-Gelais, étudiant au Baccalauréat en chimie des produits naturels

Bonjour à  tous!

Pour être honnête, je n’ai pas encore vraiment l’impression de vivre une « rentrée ». Les cours de laboratoire débutent rarement la première semaine de cours, et j’en ai plusieurs cette session-ci: ma semaine a donc ressemblé à  une sorte de courtepointe de débuts de cours théoriques et d’heures passées encore au laboratoire LASEVE. C’est ce qui fait que, contrairement à  Hugo, ma rentrée ressemble plutàŽt à  un prolongement de ma routine estivale!

Pourquoi y suis-je toujours? Au-delà  de la bourse du Conseil national de recherche scientifique dont j’ai pu bénéficier cet été, j’ai décidé de prolonger mon projet à  même mes propres temps libres, le tout bien sûr avec la collaboration de mes superviseurs qui me laissent gracieusement utiliser leur matériel. C’est d’autant plus stimulant que, plus le temps avance, plus la plante que j’étudie semble posséder un grand potentiel pour une découverte intéressante. J’aurai d’ailleurs l’occasion de vous réécrire à  ce sujet plus tard dans la session, d’autant plus que le tout pourrait constituer mon projet de fin de baccalauréat…

La deuxième année du programme de Baccalauréat en science des produits naturels aborde plus dir

ectement le coeur de notre domaine, après une première année passée à  assimiler les bases. Au programme, je suivrai des cours de pharmacognosie, de botanique systématique et de chimie instrumentale. Cette session comporte également un cours optionnel, pour lequel j’ai choisi le laboratoire de chimie inorganique, ainsi qu’un cours d’enrichissement (dans mon cas, Pratiques de communication publique). J’aurai bien entendu l’occasion de vous parler un peu plus de chacun de ces cours au fil de la session!

La conjonction de ces cours et de mon travail au laboratoire me fait pour la première fois prendre conscience avec autant de précision de ce vers quoi peut mener la science des produits naturels. Je savais déjà  plus ou moins clairement qu’il s’agissait d’un domaine très polyvalent, faisant appel à  de nombreuses disciplines et o๠l’on ne peut que difficilement s’ennuyer, en plus d’offrir de belles perspectives de découverte et d’avenir, mais le tout acquiert aujourd’hui une nouvelle signification pour moi, plus immédiate. Le sentiment est difficile à  décrire, mais j’ai désormais l’impression de faire partie d’une discipline, de contribuer à  sa construction (bien qu’étant encore débutant), de vivre pleinement l’atmosphère du département et des recherches qui s’y mènent. Je suis convaincu que, le temps aidant, ce sentiment d’appartenance ira en s’enrichissant, signe que j’ai certainement fait le bon choix de carrière!

D’ailleurs, les déformations professionnelles commencent (déjà !) à  s’implanter chez nos étudiants… Une simple anecdote peut le démontrer: il y avait aujourd’hui à  l’université un kiosque d’information sur une nouvelle boisson apaisante. Celle-ci contient bien sûr plusieurs ingrédients d’origine végétale. En un rien de temps, tous les étudiants en chimie de notre table avaient une canette à  la main et étaient en train de décortiquer méthodiquement la liste des extraits végétaux intégrés au breuvage!

Cette session promet d’être riche en informations à  vous transmettre. N’hésitez pas à  commenter mes billets si vous avez des questions!

Continuellement vàŽtres,

Alexis