Archives pour l'étiquette programme

Présentation du Certificat en rédaction-communication

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

Bonjour à  tous! Je m’appelle Sarah Gaudreault et je suis originaire du Lac-Saint-Jean. Depuis toute petite, j’ai toujours eu une grande passion pour le français. C’est pourquoi je me suis tournée vers les Arts et Lettres au collégial en 2005.

En 2007, j’entrai à  l’Université du Québec à  Chicoutimi en études littéraires françaises et à  l’été 2010, j’y ai complété mon baccalauréat. Fin 2011, j’ai pris la décision de m’inscrire au Certificat en rédaction-communication, car je me suis découverte une passion pour les communications. Ce programme comporte une variété de cours optionnels: marketing, comptabilité, informatique, linguistique, éthique, littérature, etc. Mon but étant d’approfondir mes connaissances en communication et en informatique (notamment apprendre à  concevoir un plan de communication et m’améliorer dans la mise en page), ce certificat m’a séduite. En plus, il comporte un stage en rédaction ou en communication, ce qui nous fait acquérir de l’expérience de travail et du coup, cela nous aide à  trouver un emploi dans notre domaine à  la fin de nos études.

Je m’implique aussi dans diverses activités et organismes au niveau des communications vu mon grand intérêt pour ce domaine. Je pense que le bénévolat permet une autre forme d’apprentissage qu’offre un cours étant donné que cela nous fait acquérir des connaissances pratiques sur le terrain.

Je recommande ainsi le certificat en rédaction-communication à  tous ceux et celles qui aiment beaucoup les communications, la lecture, la rédaction et la révision de textes, car il prépare bien au marché du travail vu sa variété de cours optionnels et son stage.

L’Histoire publique : notre histoire à  tous

Par Annie Lapointe, étudiante au Baccalauréat en histoire

L’histoire a changé avec les années. C’est fini l’époque où les seuls débouchés étaient l’enseignement et la recherche. De plus en plus de finissants du bac en histoire décident de s’orienter vers l’histoire publique. Qu’est-ce que l’histoire publique? Ce domaine englobe tous les musées, sociétés d’histoire, centres d’archives et centres historiques. Ce domaine est de plus en plus populaire non seulement dans les grands centres, mais aussi dans notre belle région (le site http://www.reseaumuseal.com/ est un bel exemple de ce dynamisme). Réagissant à  cette demande, le module des sciences humaines a introduit un nouveau bac en histoire avec deux cheminements.

Le premier profil amène les étudiants au deuxième cycle en mettant de l’emphase sur la recherche. Le second volet, « Autochtonie, régions et histoire publique » initie l’étudiant à  la pratique plutôt que la théorie. Les cours de cette spécialisation nous apprennent les différents organismes qui subventionnent les sociétés d’histoire, la gestion du personnel, les stratégies pour la mise en place d’exposition et de parcours et plus encore. On offre aussi un stage dans le milieu de l’historien durant l’été. Pendant 4 semaines ou 135 heures, le ou la stagiaire pourra être initiée au marché du travail. On peut choisir toutes sortes d’endroits; musées ou archives, de la région ou de l’extérieur. Pour ma part, je veux me spécialiser en histoire des communautés religieuses féminines enseignantes donc j’ai fait mon stage au centre historique des Soe“urs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Pendant 4 semaines, j’ai pu en apprendre plus sur les différents aspects de la pratique muséologique en particulier en contexte d’un petit centre historique. Une muséologue (ancienne étudiante de l’UQAC en histoire) gère presque tous les aspects du centre : demande de subventions, visites l’hiver, ressources humaines et plus encore. Mon travail était de l’accompagner et de l’aider dans son quotidien. J’ai pu observer les différentes tâches à  effectuer, mais j’ai aussi fait de la recherche pour améliorer la visite. Ce fut pour moi une expérience tout à  fait exceptionnelle et ma première incursion dans mon futur domaine d’étude. Bref, le moment fort de mon bac!

Bonne semaine!

Annie

Suggestion lecture : Pour aller dans le sujet de mon article, La traversée du Saguenay par Denise Robillard[1]. L’ouvrage porte sur l’histoire de la communauté des Soe“urs du Bon-Conseil. ɉcrit par une doctorante en sciences religieuses, ce livre s’adresse autant au grand public qu’aux initiés de la question. 

 


[1] ROBILLARD, Denise. La Traversée du Saguenay, Bellarmin, 1994, 648 pages

Et de deux…

Par Annie Lapointe, étudiante au Baccalauréat en histoire

Bonjour à  tous!!

 Je me présente: Annie Lapointe, 24 ans, native de Jonquière et étudiante au baccalauréat en histoire. Je serai votre référence pour ce qui est des sciences humaines à  l’UQAC soit les programmes d’histoire, de géographie, de sciences politiques, d’anthropologie, de sociologie, d’archéologie et de gestion des documents et des archives. Qui suis-je? Hum bonne question! Je suis une passionnée de littérature, de cinéma et d’histoire. J’ai fait mes études secondaires à  la poly de Kénogami, puis j’ai entamé mes études en ATM au cégep de Jonquière, en option presse écrite. J’ai par la suite changé de programme pour arts et lettres, option langues et littérature. Par contre, j’ai longtemps hésité entre le monde littéraire et l’histoire, mais l’histoire l’a remporté! Me voici donc au point de finir mon baccalauréat et d’entamer une maîtrise en études et intervention régionale toujours dans cette magnifique région.

Je vais tenter au cours des prochaines semaines de vous entrevoir ce que peut être le quotidien d’une étudiante en histoire à  travers ma vie très remplie : ambassadrice de l’UQAC, du module des sciences humaines, présidente de mon association (donc devant siéger sur un million de comités), 6 cours par session (j’en avais 7 l’automne passé :S), ne manquant jamais une soirée au BarUQAC avec mes amis! Je suis toujours disponible par courriel pour répondre à  vos interrogations, ne vous gênez pas!

Pour commencer, voici la liste de mes cours de cette session :

          Techniques et méthodes en archéologie

          Histoire publique

          Activité de synthèse en histoire

          URSS et Russie post-soviétique

          Analyse marxiste

          Introduction à  l’histoire du Québec (cours à  distance de la TELUQ)

 

Bonne semaine

Annie Lapointe