Archives pour l'étiquette peinture

La douceur de l’artiste à  l’UQAC

atelier interdisciplinarePar Anaïs Plasse, étudiante au Baccalauréat interdisciplinaire en arts

Parlons un peu de moi, et de ce pourquoi je me retrouve à  l’UQAC en ce moment même…

Voilà  un peu près six mois que j’ai appris à  déambuler entre le Pavillon des Arts, où il est toujours plaisant de boire un café auprès des enseignants, et des chargés de cours…

La salle de répétition de théâtre o๠l’on peut toujours entendre un petit air de piano si l’on tend bien l’oreille…

Six mois que je prends plaisir à  observer ces petits êtres en blouses blanches tachetées, sortant d’un atelier de modelage, peinture, ou sculpture…

Six mois que je partage le local de l’association des étudiants en arts, o๠il est agréable de passer un moment à  discuter sur un divan lorsqu’une pause dans des journées bien chargées se profile…

Je ne vous parle pas du laboratoire de photos, où de nombreux clichés sèchent paisiblement sous la lueur des lampes inactiniques…

Ni du local d’emprunt d’audio-visuel, o๠il est possible d’échanger sa carte étudiante contre une caméra professionnelle accompagnée de tout son attirail de kit d’éclairage et de prise de son…

Comme vous l’avez peut-être deviné, le programme en arts de l’Université s’investit dans tous les domaines.

Spécialisée en théâtre pour ma part, j’ai appris à  ouvrir mon horizon artistique aussi bien concernant la peinture que le cinéma, en passant par l’interdisciplinarité et l’art performance !

Pas de répit pour l’inspiration, il faut être de tous les domaines. Voyez sur la photographie comme nous nous amusons en arts. Dans un des cours suivis, nous devions en fait tracer sur le sol de la salle de répétition de théâtre, un plan de quartier tel que nous l’envisagions… Paré d’un rouleau de ruban adhésif, chacun de nous devions tracer au sol le plan de notre appartement. Après l’écoute de la consigne et une heure plus tard il a été très formateur de s’apercevoir comment chacun avait sa notion propre d’échelle de son habitat… grosse maison à  l’américaine avec jardin inclus contre certain marginaux qui préfèrèrent tracer le plan d’un igloo…

Du rêve à  la réalité…il existe tout un monde que l’art permet d’espérer !

Petite information au passage, qui ne saurait être négligée :

Ces temps-ci et ce jusqu’au 26 février, les étudiants finissants en arts présentent leur projet artistique :

pièces de théâtre, projection vidéo, ou vernissage, il y en a pour tous les goût !

(voici le lien de la programmation:

http://www.facebook.com/home.php#!/event.php?eid=190234564338717

ou

http://lagaleriedeluqac.blogspot.com/2011/02/plaisir-public.html )

à  bientôt !