Archives pour l'étiquette expériences

Des expériences à vulgariser

Par Suzie Tardif, étudiante à la Maitrise en éducation

Je viens tout juste de me souvenir d’un article que je voulais écrire lors de mon dernier stage. En fait, je voulais présenter un projet réalisé avec mes élèves qui avait été bien apprécié.

Appelons-le : des expériences à vulgariser. 

Nous étions en train de planifier/préparer les présentations pour notre Expo-Sciences et je rappelais à mes élèves à quel point il était important de vulgariser nos recherches afin de favoriser la compréhension de notre auditoire, aussi hétérogène soit-il. Je leur expliquais qu’en travaillant aux Débrouillards, je devais souvent vulgariser des expériences pour m’assurer que les plus jeunes puissent comprendre malgré la complexité de certaines explications.

C’est alors qu’un de mes élèves a levé la main :

-Madame Suzie, peut-être qu’en nous pratiquant à vulgariser des expériences, nous pourrions être meilleurs pour vulgariser notre sujet…

J’ai adoré cette idée.

Avec l’aide de mes élèves, nous avons donc organisé une activité de sciences bien spéciale. En feuilletant des livres des Débrouillards, j’ai choisi 5 expériences facilement réalisables pour des jeunes (ex. : la danse des raisins, un potage multicolore, etc.) et j’ai acheté le matériel nécessaire. Par la suite, en équipe, les jeunes devaient préparer l’expérience (préparer le matériel, réaliser toutes les étapes), mais surtout vulgariser l’explication scientifique qui s’y rapportait. Durant la période d’informatique, je leur ai demandé, entre autres, de chercher un peu d’informations sur leur expérience et les concepts s’y rapportant (ex. : échelle de pH, densité, miscibilité, etc.). Certains ont fait des affiches pour représenter ces concepts.

Puis, devant la classe des élèves de première année, ils ont réalisé leur expérience. Je leur ai demandé de faire intervenir certains enfants dans l’une ou l’autre des étapes de l’expérience (ex. : un enfant pouvait venir mélanger le colorant avec l’eau). C’était vraiment mignon de voir tous les jeunes lever la main (certains se levaient aussi de leur chaise) quand un de mes élèves demandait : « est-ce que quelqu’un veut m’aider? »

Cette activité fut très agréable, autant pour mes élèves que ceux de première année. J’ai souri à maintes reprises en écoutant certains jeunes vulgariser efficacement des concepts scientifiques comme j’aime le faire :

«Avez-vous déjà porté des flotteurs lorsque vous étiez petits? Eh bien, les bulles de gaz carbonique agissent comme des flotteurs avec les raisins…» 🙂 

Pour des expériences faciles à réaliser 

Site Internet :

http://www.lesdebrouillards.qc.ca/client/experiences.asp

Livres :

http://www.bayardlivres.ca/Product.aspx?ids=3967804 (pour les plus jeunes)

http://www.bayardlivres.ca/Product.aspx?ids=3967803  (pour les plus vieux)

La science et ses facettes motivantes

Par Suzie Tardif, étudiante au Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement au primaire

Depuis le début de mon stage, je m’amuse à  réaliser des activités scientifiques avec mes élèves. Ces derniers en redemandent. De fil en aiguille, je réalise que les activités scientifiques, aussi simples soient-elles, sont réellement motivantes pour les jeunes. Voici quelques projets mis en place dans la classe depuis mon arrivée ainsi que leurs résultats observés:

1. Expérimentation sur le phototropisme

L’expérience

Après avoir expliqué ce qu’était la démarche scientifique (enseignement magistral et fiche d’activité à  compléter sur les différentes étapes), j’ai décidé de faire vivre à  tous les élèves une expérimentation. Cette expérimentation est très simple et avait fait l’objet d’un travail universitaire réalisé en collaboration avec mes collègues (Audrey Blanchette, Natacha Gagné et Sabrina Gagnon-Simard). Il suffit de réaliser une expérience sur le phototropisme en guidant les élèves dans toutes les démarches. L’idée est de comprendre de quelle façon la plante dirige sa croissance. L’enseignant doit faire en sorte que ce sont les élèves qui construisent le protocole, mais il peut les aider. Le protocole est bien simple: créer 4 boites noires (une sans trou, une avec un trou en haut, une avec un trou à  gauche et une avec un trou à  droite) et y cacher des plantes afin de vérifier si leurs tiges poussent en fonction de la lumière. Une fois que l’expérimentation est terminée (que des résultats sont observables), l’enseignant doit faire un retour avec les élèves afin d’expliquer ce qu’est le phototropisme. Il s’agit également d’une belle façon d’initier les élèves à  ce qu’est la photosynthèse.

Les résultats

Je crois que les élèves ont bien aimé cette expérience. Tous les matins, certains d’entre eux se dirigent vers les plantes pour observer les résultats. Puisque l’expérimentation n’est pas encore terminée, je ne peux me prononcer quant aux connaissances qu’ils ont acquises.

2. Expo-Sciences

Le projet

C’est avec grand plaisir que j’ai eu la chance d’assister à  toutes les étapes de réalisation de l’Expo-Sciences de la classe. J’ai été en mesure de guider les élèves du début à  la fin. Les résultats ont été renversants. Ils ont réellement présenté un travail de qualité, tous plus motivés les uns que les autres à  participer à  l’Expo-Sciences régionale. C’est avec le coeur gros que j’ai dû choisir une équipe seulement :(. Par contre, je suis d’avis qu’ils ont apprécié ce projet puisqu’ils ont énormément appris sur différents sujets. Ils devaient se choisir une question de départ, en chercher la réponse et vulgariser les résultats de leurs recherches.

Les résultats

Depuis le début de mon stage, je n’avais jamais vu mes élèves autant motivés. Ils voulaient impressionner leur public lors de l’Expo-Sciences de l’école et ils ont réellement réussi. Ils avaient hâte de présenter le résultat de leur travail. Un jeune garçon m’a même dit, tout bonnement et sans se douter de l’effet de ses paroles, :«Madame Suzie, je n’ai jamais eu autant hâte de faire un exposé!». C’était adorable et réconfortant.

3. Autres projets réalisés et ceux à  venir

J’ai également fait quelques expériences et démonstrations (ex.: démontrer ce que sont des liquides miscibles ou non). Lors de celles-ci, j’avais l’attention de tous les élèves. Ils étaient captivés par le fait de mélanger du vinaigre et du bicarbonate de soude. 🙂  Ils voulaient toucher, manipuler et comprendre. Il est vraiment impressionnant de découvrir le pouvoir de la science sur notre gestion de classe!

Prochainement, je veux réaliser un autre projet. En fait, je dis souvent aux élèves que je veux qu’ils vulgarisent ce qu’ils lisent, qu’ils ne doivent pas reprendre mot pour mot les propos des auteurs. Quand j’explique des concepts scientifiques, je leur rappelle souvent que je vulgarise ceux-ci. J’ai donc décidé de réaliser une communication orale en sciences. Les élèves, en équipe de 4, devront réaliser une expérience devant la classe en prenant soin de présenter leur protocole et le matériel dont ils ont besoin. Ils devront également, et surtout,  expliquer les concepts scientifiques qui s’y rattachent. Je leur ai parlé de cette idée dernièrement. J’ai compris, grâce à  leurs réactions, que ce serait efficace comme projet. J’ai bien hâte de le réaliser.

Si vous avez des questions ou si vous désirez plus d’informations sur les activités, n’hésitez pas à  m’écrire un commentaire.

Et n’oubliez pas de faire un peu de science cette semaine. 😉