Archives pour l'étiquette examen

Mi-session

mi-sessionPar Samuel Côté, étudiant au Baccalauréat en sciences comptables

Bonjour à vous,

Je me suis fait attendre, je suis désolé.

Voilà, on est rendu au mois de novembre et ma mi-session est toujours en cours et il reste seulement un mois de cours. Je vais vous parler un peu aujourd’hui des examens en comptabilité et comment passer au travers. Bien sûr, ce n’est pas exhaustif comme trucs et ça se peut que mes trucs ne fonctionnent pas pour vous. Les examens et la préparation aux examens peuvent être une période relativement stressante. Je trouve que les examens en comptabilité sont très bien distribués au courant de la session et qu’ils ne sont pas tous dans la même semaine. Les cours en comptabilité ont plus que deux examens dans la session. Par contre, on est toujours en examen. C’est un feu roulant. Il faut ajouter à cela les travaux d’équipes et individuels. La charge de travail n’est pas petite et il faut commencer à travailler dès le début de la session pour ne pas paniquer pendant la mi-session. Si vous n’avez jamais utilisé un agenda, c’est le moment d’essayer pour garder le cap sur tous vos projets et ne rien oublier. Je vous avoue que c’est la première session où j’étudie autant et où je passe autant de temps à la bibliothèque, mais c’est payant, car mes notes ont augmenté.

Quelques trucs pour passer au travers de vos examens

  • Dormir un nombre d’heures convenable. Bien sûr, une nuit blanche une fois de temps en temps n’est pas mauvaise, mais vous n’arriverez jamais sain et sauf à la fin de la session.
  • Se faire un échéancier.
  • Utiliser un agenda.
  • Poser des questions aux profs et aux collègues de classe.
  • Essayer de définir ce qu’il va avoir à l’examen.
  • Réviser votre examen (Anecdote : Je n’ai pas vraiment l’habitude de réviser mes examens et ça m’a joué des tours à quelques occasions. J’ai déjà oublié une page entière de choix de réponse. Une chance que j’ai passé l’examen, car j’aurais vraiment été fâché contre moi.)
  • Avoir une bonne alimentation
  • Faire un tant soit peu d’exercice (je ne suis pas mes propres conseils)
  • N’essayez pas deviner les questions à l’examen pour ne pas étudier les autres. (Je l’ai testé et ça ne fonctionne pas vraiment bien)

Je vous le dis, je ne suis pas un maître en la matière. C’est mes expériences personnelles.

La période d’examen est stressante, mais on passe tous au travers et on est content quand elle termine.

Idée de lecture

Je vous recommande les livres de John Grisham. C’est des legal thriller, beaucoup de suspense et d’action. Vous n’avez pas besoin de les lire dans un ordre précises. Ah oui, j’ai fait quelques découvertes dans une friperie. Je vous recommande de faire un tour là-bas, si vous n’avez pas nécessairement les moyens de vous payer des livres neufs.

Guide de survie en cette fin de session

Par Christian Bélanger, étudiant au Doctorat en développement régional

Bonjour. Kuei. Comment allez-vous ?

Il y avait longtemps que je n’avais pas pris le temps de prendre le temps afin de griffonner sur quelques sujets d’intérêts. Sans doute le stress relié au cheminement de ma thèse au doctorat en développement régional. à€ ce propos, depuis la fin du mois de février dernier, je me vois contraint d’être patient. Certaines personnes qui me connaissent vous mentionneront que cela n’est pas ma qualité première. Il n’y a pas de raison que je m’en offusque puisque c’est tout à  fait vrai. J’aime voir les choses bouger, j’aime obtenir les réponses rapidement, j’aime quand cela avance 
 Bref, l’attente des cinquante jours ouvrables avant de recevoir les corrections et commentaires de la part de mon jury de thèse (suite à  l’étape du premier dépôt et de la première lecture) est long, très long! Je dois attendre jusqu’au 6 mai avant de les recevoir. Cependant, je mets ce temps à  profit pour d’autres activités… Comme quoi, il faut trouver le moyen d’utiliser son temps de façon efficace.

Parlant d’utiliser son temps de façon efficace, le patriarche du milieu étudiant que je suis voit bel et bien l’ensemble des étudiants et étudiantes de notre chère institution universitaire être « sous tension » en cette fin de session. Plusieurs travaux à  remettre, plusieurs examens à  étudier, plusieurs personnes qui complètent un diplôme. En cette période, il serait tentant de négliger les heures de sommeil afin d’avancer un peu plus dans les travaux et l’étude, de même qu’il serait tentant de manger « sur le pouce » afin de sauver un peu de temps à  ne pas cuisiner! Cela serait deux erreurs à  ne pas commettre! Le sommeil est crucial afin de pouvoir faire le plein d’énergie! sans compter que moins une personne prend le temps de bien dormir, plus cela peut influencer sur la qualité de la concentration. Prenez le temps de bien dormir afin d’être frais et dispos pour l’étude de vos examens ainsi que la réalisation de vos travaux. L’alimentation est aussi importante : une nourriture de moins bonne qualité n’aidera pas à  disposer de l’énergie nécessaire pour atteindre vos objectifs! Prenez le temps de cuisiner un peu : cela change les idées, permet de préparer un repas que vous aimez; cela vous aide à  avoir une meilleure humeur… Sans compter que les repas sont une occasion d’échanger avec vos collègues et des gens qui vous appréciez, ce qui aide à  se sortir de sa bulle intellectuelle et à  se changer les idées. Rajoutez à  cela quelques bons bols d’air frais et le fait d’avoir une récompense à  la fin des examens et de la remise de vos travaux (comme une soirée entre amis-es), et vous aurez quelques outils afin d’avoir une bonne motivation et une amélioration de votre niveau de réussite !

Êtes-vous au courant de l’évènement important qui se déroule présentement ? Je ne parle pas de la présente série de la coupe Stanley (je n’en néglige pas l’importance), mais plutôt de l’élection fédérale. Il est vrai que vous étudiez présentement, par contre peu importe pour qui vous allez voter, n’oubliez pas d’aller faire un X sur votre bulletin de vote le 2 mai prochain! Quoi ? Vous ne savez pas où ? Le site internet d’élections Canada vous indiquera les moyens qui sont à  votre disposition au http://www.electionscanada.ca  Chaque vote compte! Oui, UN SEUL VOTE peut faire la différence. Prenons comme exemple les élections québécoises dans le comté de Saint-Jean en 1994 et dans le comté de Champlain en 2003 : Le Parti Libéral et le Parti Québécois ont eu le même nombre de votes dans ces deux comtés et il a donc fallu refaire l’élection. Bleu, bleu pâle, rouge, vert, jaune, orange, mauve, rose, lilas ou fuchsia, votre vote est important !

Avant de vous laisser partir, je m’en voudrais de ne pas partager avec vous l’un des petits coins de paradis qui existent au sein de la ville de Saguenay. Lorsque le mois de mai sera arrivé, allez prendre une marche au sein du parc Rivière-du-Moulin. Ce dernier est situé dans le quartier des Oiseaux, derrière le centre d’achat Place du Royaume. De beaux et longs sentiers de marche, en plus des canots et kayak qui peuvent être empruntés moyennant quelques dollars. Sans compter que pour certaines personnes, il sera tentant de prendre les plus longs sentiers qui vous mèneront jusqu’au boulevard de l’Université; une fois celui-ci traversé, il sera même possible de se rendre jusqu’au parc Peter McLeod situé non loin du quartier Rivière-du-Moulin, à découvrir!

 

Après les exams : party!

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Yeah!J’ai survécu à  cette semaine d’examens ardue! Faut dire que 5 examens en 4 jours n’est pas chose facile pour le moral d’un étudiant visant la réussite maximale!  Tout s’est tout de même bien déroulé, et j’ai même été en mesure de participer au Party Universitaire =). Si vous ne le saviez pas, tous les jeudi, un PU (Party Universitaire) est organisé par une association différente. Une partie des profits récoltés en cette soirée oh que trop amusante va à  l’association qui l’a organisé. Jeudi passé était le PU de l’association d’Informatique et Mathématique. Nous avons concocté une formule gagnante! Il y avait quand même beaucoup de monde sur le Méga Dancefloor pour apprécier ce que nous avions préparé : un Rave BlackLight! Alors, nous avions ajouté 8 panneaux blacklight, en plus des 2 tubes blacklight qui étaient déjà  présents au plafond du DanceFloor. De plus, nous vendions 100 bracelets lightsticks à  0,50$, de même que 100 colliers lightsticks à  1,00$. Résultat : on a vendu tous les bracelets et un peu plus que la moitié des colliers! C’est génial! L’ambiance était à  son meilleur avec la lumière noire et les lightsticks partout sur ledancefloor, alors que les gens s’étaient préparés et habillés en blanc pour la soirée =). L’ambiance étaient vraiment spéciale =D.

Verdict : Réussite!

Hugo Deschênes
Man
In White