Archives pour l'étiquette emploi d’été

Un été au labo!

Bonjour à  tous!

Après cette fin de session, j’avais hâte de voir ce à  quoi ressemblerait mon emploi d’été au laboratoire LASEVE de l’université. C’est lundi dernier que j’ai débuté le tout et j’adore ce que je fais! Je vais donner un coup de main à  l’un des chercheurs du laboratoire, qui en est actuellement aux dernières étapes de l’isolation d’une molécule d’intérêt. Nous travaillons donc beaucoup sur HPLC, c’est-à -dire High Pressure Liquid Chromatography.

Il s’agit d’un appareil qui permet, à  partir d’une solution contenant diverses substances, de les séparer en les faisant circuler dans une matrice o๠elles progressent plus ou moins rapidement selon leur nature. Il est ainsi possible d’isoler un composé particulier, ou encore quelques-uns d’entre eux pour raffiner par la suite la séparation. C’est une technique fréquemment utilisée en chimie organique et je suis heureux de pouvoir me familiariser avec elle.

Un HPLC préparatif, utilisé pour séparer de grandes quantités de substances.
Un HPLC préparatif, utilisé pour séparer de grandes quantités de substances.

Du reste, je cogite actuellement sur ce que nous pourrions organiser à  l’occasion de l’année 2011, que l’UNESCO a décrétée « année internationale de la chimie ». J’aimerais que notre département mette sur pied une ou plusieurs activités pour rejoindre le grand public et lui montrer ce que nous réalisons à  l’université. Qui sait, ce serait peut-être aussi l’occasion de piquer la curiosité de quelques futurs étudiants! Si vous avez des suggestions d’activités que les étudiants ou encore le département pourraient organiser, n’hésitez pas à  m’en faire part!

Je vais continuer au cours de l’été à  vous écrire une fois de temps en temps. J’espère toujours être avec vous sur ce blogue pour le début de la prochaine session!

Chromatographiquement vôtre,

Alexis

Fin du chapitre 4

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Allo à  tous!

Ma quatrième session est enfin terminée, et on va tous pouvoir fêter ça en beauté au dernier party universitaire de la session ce vendredi! Malgré tout, je crois que j’aurais pu tenir encore 2 semaines peut-être… sauf que des vacances, ça ne se refuse pas! Je retourne par chez moi (Montmagny) pour 1 semaine, et je reviendrai à  temps pour commencer mon emploi d’été en recherche lundi le10mai à  8h 30. Je travaillerai donc 35 heures par semaine, de 8h30 à  16h30, avec une pause de 1h pour dîner. Le soir et les fins de semaine, je travaillerai sur mon projet de jeux afin de compléter mon cours Atelier 1. En plus de tout ça, j’ai l’intention de me mettre en forme au gym et de m’initier au kayak =). Bref, beaucoup de projets en perspective =).

Et que se passera-t-il pour moi à  la prochaine session ? Et bien, un activité d’intégration (surprise) pour nos nouveaux qui sera très intéressante, le début de notre nouvel exécutif de l’AEEI (j’ai été réélu président =) 0uais!) et 5 cours à  l’horaire :

Algèbre avancé
Recherche opérationnelle
Théorie des nombres
Gestion de projets
Atelier
2 (la continuation de Atelier 1de cet été)

Donc, ce sera une session TRàˆS chargée… mais oh combine intéressante! Je risque fort bien de me plaindre que je manque de temps, mais bon! Il faut bien que ça se fasse ces cours-là ! Ce qui est dommage, c’est que certains d’entre eux ne se donnent qu’une seule fois par année (donc une session sur deux), ce qui fait en sorte que si je veux absolument suivre un cours en particulier, alors je ne peux parfois pas attendre et je dois le suivre quand il arrive. Malgré le fait que je pourrais mieux équilibrer mes sessions pour leur difficulté, je n’ai pas toujours le choix.

Sur ce, je m’enligne pour ma petite semaine de vacances, et je vous reviens en forme bientôt!
S
ee yah!

Hugo Deschênes
ɉtudiant sur le point de manger du chocolat

C’est dans la poche!

Par Alexis St-Gelais, étudiant au Baccalauréat en chimie des produits naturels

Pas plus tard que jeudi dernier, j’ai reçu la réponse tant attendue de l’UQAC au sujet de ma demande de bourse pour l’été: j’ai été accepté! Je pourrai donc travailler pendant 16 semaines complètes dans les laboratoires de recherche LASEVE, avec certains de mes professeurs.

Qu’est-ce que le labo LASEVE? L’acronyme signifie « Laboratoire d’analyse et de séparation des essences végétales ». Il s’agit véritablement de l’un des centres névralgiques du programme en science des produits naturels. C’est là  que l’on collecte de nombreuses plantes possédant un potentiel pharmaceutique, desquelles on extrait des cocktails de substances par diverses méthodes. On met ensuite différentes cultures biologiques (virus, bactéries, cellules cancéreuses, etc.) en présence de ces mélanges et on repère ceux o๠une activité intéressante thérapeutique a été observée.

Des extractions et des séparations successives permettent de réduire peu à  peu le nombre de molécules différentes présentes dans chaque mélange, de manière à  finir par obtenir celle(s) qui présente(nt) un intérêt pharmaceutique. On en étudie ensuite la structure et l’activité de manière plus spécifique et, dans certains cas, les façons de la rendre plus efficace ou de la synthétiser à  plus grande échelle.

Acide bétuliniquePar exemple, les chercheurs du labo ont beaucoup travaillé sur l’acide bétulinique, une substance possédant (entre autres) des propriétés anticancéreuses. On l’extrait de plusieurs plantes, dont le bouleau à  papier dans nos forêts. Ils ont cherché à  améliorer les voies de synthèse de ce produit à  partir d’autres molécules y ressemblant beaucoup, mais ne présentant pas exactement la même composition. De plus, l’acide bétulinique est relativement peu soluble dans l’eau, donc dans le sang, ce qui complique son utilisation. Les chercheurs d’ici ont étudié des manières de régler ce problème en y greffant un dérivé de sucre, ce qui permet de faire entrer le médicament dans le métabolisme et d’augmenter sa solubilité. Ces recherches sont prometteuses.

J’ai très hâte de pouvoir enfin voir ce que représente un emploi dans un laboratoire. J’adore mes cours pratiques, mais rien ne vaudra ce test pour vérifier si je suis bien à  ma place. C’est donc une excellente nouvelle pour moi!

Bétuliniquement vàŽtres,

Alexis