Résident dans une résidence

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Vous vous en doutez sûrement, je n’habite pas dans la rue. En fait, je loge aux résidences étudiantes de l’UQAC. Mon premier appartement, mes premiers colocataires, mes premiers paiements de loyer. Plus  précisément, je suis dans un 6 et demi avec 3 personnes étudiant en médecine (2 gars et 1 fille). C’est plaisant, même si parfois je ne les voie presque pas… ou pas du tout. Ils passent plus de temps dans leur chambre que dans le restant de la maison, ce qui fait que l’ambiance est plutôt tranquille. Des fois je trouve que ça manque de vie, mais bon… c’est préférable ainsi pour que je puisses mieux faire mes devoirs concentré. C’est certain que le ménage reste toujours un problème… il n’y a personne qui veut vraiment le faire ha ha. Mais c’est nécessaire si on veut pas qu’un fermier débarque et vienne entretenir une bande de cochons! Parce que NON! Nous ne sommes pas des cochons! Alors on le fait :D.

Je crois que je préfère mon appartement plutôt calme, car lorsque je veux plus m’éclater, je vais rendre visite à  des amis qui habitent trois étages plus bas que le mien :P. C’est pratique : pas besoin de se geler dehors et de déneiger sa voiture 😉 . Bref, habiter à  1 minute à  pied de l’UQAC est très pratique et agréable. C’est une expérience à  vivre.

Hugo Deschênes
Colocataire affirmé

Changement radical

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

3 heures… C’est la distance qui sépare Chicoutimi et la ville d’où je viens, Montmagny. J’étais prêt à  tout : partir dans une nouvelle ville, là  où personne ne me connaissait, pour étudier dans le BAC avec majeure en conception de jeux vidéo, ici, à  l’Université du Québec à  Chicoutimi. C’est un BAC unique au Québec, alors je n’ai pas vraiment eu le choix d’emménager à  Chicoutimi, puisque que c’est dans ce programme que je voulais étudier. D’ailleurs, j’en suis maintenant à  ma deuxième session et j’adore ça. Je ne regrette pas mon choix, même  si je dois traverser le parc pour retourner voir ma famille et mes amis. J’ai même décidé de compléter mon BAC en y ajoutant une mineure en mathématique. Suis-je fou? Pas encore… je le verrai quand j’aurai terminé mon BAC :-).

Et je vous entends dire : « Ouin mais c’est qui lui? » Eh bien surprise! Et non, je ne suis pas un produit de la marque No Name. Je suis Hugo Deschênes, 19 ans, toutes mes dents, pas d’enfants, une voiture (Suzuki Swift 2004 :P) et déjà  endetté à  cause de mes prêts et bourses… On a pas le choix! La motivation est un facteur qui nous pousse à  nos limites! Mais si vous voulez me connaître davantage, eh bien je dirais que je suis quelqu’un de fonceur, déterminé, optimiste et prêt à  tout. Peut-être un peu trop curieux ;-). J’ai fait mes sciences natures au Centre d’études collégiales de Montmagny; 2 années complètes, dures mais oh que trop plaisantes :D. J’ai travaillé pendant plus de 3 ans dans le restaurant Normandin de Montmagny en tant que cuisinier (j’adore sa pizza au poulet BBQ… miam!), et j’ai aussi eu l’honneur de travailler pour le salon Zig Zag l’automne passé à  l’UQAC. Bref, c’est mon résumé. Ma citation : Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

Dans les prochains articles, vous y trouverez mes impressions sur le programme à  mesure que je progresse dans mon cheminement, et aussi ce qu’est la vie d’un jeune étudiant qui commence sa première vie d’appartement en résidence universitaire à  l’UQAC… Alors, bonne lecture et ne vous gênez pas de me poser des questions, je suis capable de répondre!

Hugo Deschênes