Archives pour la catégorie Géologie

On crie ‘’Hourra‘’?

L’été, le symbole de libération par excellence pour tous les étudiants. Les universitaires n’y échappent pas, car pour certains, cela représente quatre mois de vacances.

On occupe cette plage de temps comme on le veut… Lire, se faire bronzer, pratiquer un nouveau sport, travailler ou vivre un amour d’été (la chanson Summer Nights du film Grease est parfaite dans ce cas). L’important, c’est que nous n’avons pas un livre coûteux qui nous attend à la maison pour les études.

Pour d’autres, l’été va arriver plus vite qu’ils ne le pensent. Plusieurs ont des stages dans leur domaine ou retourneront au travail et les chanceux profiteront d’un été de relaxation.

Il ne faut pas oublier l’option voyage, qui est considérée comme l’apogée de nos vacances. Peu importe la destination, c’est le plaisir de partir qui nous rend euphoriques. Et en prime, on peut fanfaronner sur notre super voyage et partager avec qui on l’a fait.

Et oui, on se le dit tous à la fin, ça passe trop vite!

Personnellement, je vous avoue que je suis très heureuse d’avoir un 4 (mois de vacances) pour 8 (mois d’études). Un moment de souffle bien mérité, en bref !

Presque fini!

Et voilà… Nous sommes arrivés à plus de la moitié de notre session d’hiver et à plus du ¾ de l’année scolaire de réalisé. Réussite ou pas, c’est quelque chose de savoir qu’on en est rendu là! Nous sommes à l’étape de préparer nos derniers examens et puis de «comment» on va organiser notre été.

Mais avant de penser à l’été, il faut penser à réussir nos examens. Comme on dit, ‘’c’est le dernier mille !‘’.

Pour ceux qui se disent depuis le début de l’année qu’il est le temps de s’organiser et bien c’est la dernière chance ! Encore quelques semaines (exactement 38 jours pour les perfectionnistes) et ça y est ! Fini les distractions et la procrastination, on pousse un cri de guerre et on étudie !

On pourra ensuite, se dire que l’on a tout fait pour y arriver. On quittera le stationnement de l’université avec la tête haute ou peut-être pas…mais la tête très légère. Et cela ne sert à rien d’angoisser sur nos examens, il faut se dire qu’ils sont faits et après se croiser les doigts.

Respirer et profiter, c’est la solution.

Retour aux livres

 

Optique

Les mots tels que ‘’vacances’’ et ‘’congés’’ signifient beaucoup pour un étudiant. Ils impliquent que désormais nous pourrons nous lever à midi si cela nous chante, de profiter de tous les petits moments et non de se bousculer pour tout faire, se coucher tard parce qu’on a écouté un film et non parce que l’on a étudié, lire un livre par plaisir et non par obligation.

Revenir à l’université après avoir profité grassement de ses mots implique toute autre chose. On peut donc recommencer à magasiner pour des cahiers de notes et des stylos effaçables, se lever à 7h tous les jours de la semaine, et pour les filles recommencer à chérir le cache-cernes.

Décrit comme tel, le retour est pénible, mais ce n’est pas le cas. On recommence notre routine, nos petites habitudes. On a rechargé les piles d’énergie, maintenant, il est temps de se remettre à travailler. Et c’est sincèrement gratifiant de savoir que ce que l’on a appris il y a quelques semaines est une suite dans nos autres cours. Au final, tout ce temps investi est bénéfique. Voilà une des majeures raisons pour lequel c’est super de revenir à l’université.

Ce ne sera jamais du temps perdu d’apprendre.

Sandrine