Archives pour la catégorie Rédaction-communications

Redonner une seconde vie à  un livre usagé

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

La biblio-vente, organisée par le Regroupement des bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-St-Jean, avait lieu le vendredi 10 mai de 16 h à  21 h et le samedi 11 mai de 9 h à  17 h au Hangar du Vieux-Port de Chicoutimi. Y êtes-vous déjà  allés? La très grande quantité de livres (des milliers!) y est particulièrement impressionnante.

Nous pouvons nous procurer différents types de livres, soit des dictionnaires, des bandes dessinées, des livres jeunesses, des romans contemporains ou des vieux classiques comme Balzac, Racine, Dickens, Lucy Maud Montgomery, etc. Bref, l’embarras du choix pour tous les goûts! Et ce, à  petit prix! à€ 3$ le kilogramme, c’est très abordable.

Cet argent amassé servira aux activités que les bibliothèques publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean organiseront. Les livres qui ne seront pas vendus iront à  la fondation «Cultures à  partager» qui les fera parvenir aux pays qui en ont besoin. Ainsi, tous pourront bénéficier de la richesse que nous offrent les livres.

Cet événement vise la promotion de la lecture aux plans local et international. Cela permet aussi de faire une récupération de livres usagés puisque ces derniers auront une seconde vie, car une personne pourra en bénéficier pour un moindre coût. Nous pouvons en apprendre beaucoup des livres par l’histoire et par le contexte socio-économique, par la psychologie et par la personnalité des personnages, leur façon de voir le monde et de l’exprimer et bien plus encore.

La biblio-vente du Saguenay-Lac-Saint-Jean, très populaire, reviendra l’an prochain durant la même période au même endroit et cela fait plus de 13 ans qu’elle existe. Un rendez-vous à  ne pas manquer pour les amateurs de lecture!

 

Un laboratoire de l’UQAC multidisciplinaire: le LIARA

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

Au Département d’informatique et de mathématique, le LIARA (Laboratoire d’Intelligence Ambiante pour la Reconnaissance d’Activités) de l’Université du Québec à  Chicoutimi a été fondé en 2008. Ce dernier travaille en étroite collaboration avec le Centre de Recherche sur les Habitats Intelligents (CRHI) de l’Université de Sherbrooke. Ces deux institutions sont les seules au Québec à  posséder ce genre de laboratoire dont la mission est de fournir des solutions technologiques aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, maladie qui doublera d’ici 2031. Le laboratoire LIARA opère donc un programme de recherche de calibre international s’inscrivant dans cette thématique.

Dans cet optique, un appartement a été construit de manière à  ce que cela ressemble le plus possible à  un chez-soi pour que la personne qui consente à  être participant d’une recherche s’y sente chez elle et agisse comme à  l’habitude. Elle sera étudiée en fonction des différents objectifs de l’employé qui effectuera un projet orienté vers ses études ou son champ de spécialisation. Des capteurs indiquent dans quelle pièce de l’appartement le sujet étudié se trouve et ce qu’il fait «approximativement». Le but ultime de toutes ces recherches est de faciliter la vie de toutes les personnes atteintes de l’Alzheimer, de leur fabriquer des technologies appropriées à  leur propre sécurité et des aide-mémoire pour accomplir leurs tâches quotidiennes.

L’équipe du LIARA se compose de plusieurs personnes provenant de différents secteurs d’études et de champs de spécialisation: informatique, neuropsychologie, sciences et techniques de l’information, génie informatique, conception de jeux vidéo, psychologie, etc.

Pour plus d’informations, je vous invite à  consulter le site Web du LIARA qui explique en détail les projets: http://liara.uqac.ca/.

Les vacances de Noël arrivent bientôt!

Noel-Sarah

Par Sarah Gaudreault, étudiante au Certificat en rédaction-communications

Avez-vous commencé à  prévoir vos vacances pour le temps des Fêtes? ʊtes-vous toujours plongé dans vos livres pour étudier ou finaliser votre dernier travail de fin de session? Pour se changer les idées, pourquoi ne pas se planifier quelques activités? Si vous choisissez de passer les vacances de Noël dans la région ou y séjournerez encore plusieurs jours, je vous proposerai quelques spectacles.

Dans l’autre option où vous partez à  l’extérieur très bientôt, peut-être allez-vous vous procurer quelques cadeaux de Noël? Si vous venez de l’Europe, il peut être intéressant de rapporter quelques produits d’érable (pop-corn, sirop, tir à  l’érable, etc.), d’amélanches et de bleuets (tartinades, confitures et tous ses dérivés), des coulis de canneberges et de bons chocolats aux bleuets séchés et/ou aux canneberges.

Pour ceux qui resteront encore quelques jours avant le départ à  l’extérieur ou qui séjourneront ici durant le temps des Fêtes, le Sous-Bois offrira un spectacle gratuit le vendredi 21 décembre à  22 h. Le thème? La fin du monde. Au show de la fin du monde, tous les types de musique y passeront: du rock au country. Le vendredi 22 décembre à  22 h, les frères Pichet viennent célébrer Noël (coût du billet: 7$). Au Théâtre du Palais Municipal de La Baie, mardi le 18 décembre à  20 h, Jean-Marc Parent nous racontera ses tortures. Lundi le 24 décembre à  19 h, la Messe de Noël sera célébrée au coût de 5$ dans cette même salle de spectacle. Le lundi 31 décembre à  20 h, un «Réveillon» vous sera présenté et Michel Barrette y jouera comme comédien à  la salle Théâtre Banque Nationale (anciennement l’Auditorium Dufour). Les billets sont disponibles au coût de 44$.

Une belle programmation pour se divertir après la fin de session! Pour plus d’informations, consultez la programmation sur le site de Diffusion Saguenay.

Joyeuses Fêtes!