Archives pour la catégorie Psychologie

Cher Automne…

Phot Mel1_A-15

Par Mélanie Allard Pilote, étudiante au Baccalauréat en psychologie

Le mécanisme interne de notre corps s’adapte aux changements de saisons, mais encore faut-il se nourrir des éléments essentiels pour arriver à suivre le rythme. Afin d’assurer un meilleur réglage interne, il est important de prendre contact avec l’extérieur. Plusieurs d’entre nous avons un horaire du temps particulièrement chargé. Toutefois, cela n’explique pas tout le temps passé à faire l’ermite ou encore à réaliser un concours de zombie avec ses amis (c.-à-d. celui qui arrive à dormir le moins longtemps). Ouvrez au moins vos rideaux, travaillez là où il y a des fenêtres avec vue sur l’extérieur et, au mieux, sortez respirer l’air frais. Sachez que je compatis si les odeurs ne sont pas très invitantes par chez vous.

Dans son article, Madame Michelle Roberge distingue clairement le changement de la transition. Le changement se révèle de manière précise comme dans le cas d’un déménagement, un étudiant qui entre sur le marché du travail et les nombreuses occasions où nous cherchons à rééquilibrer nos sphères de vie. Sans doute avez-vous saisi mais la compréhension de ce qu’est la transition demande un effort supplémentaire, puisque la transition n’est point visible. Elle serait tel un « processus psychologique à travers lequel nous passons pour vivre dans la nouvelle situation ». Cela s’effectuerait grâce à un automatisme qui est propre à chacun.

Le terme latin « transi » signifie saisir, aller au-delà, pénétrer, mourir. Ne trouvez-vous pas saisissant que « mourir » y apparaisse? J’ai tâché de comprendre le lien et ce qui m’est venu à l’esprit est que la mort se dessine progressivement au cours de notre vie, tout comme s’ensuit graduellement l’hiver au printemps. Bon, je deviens un peu trop déprimante…

Allez, voyons la beauté de la chose! Vivement les couleurs automnales! Ces couleurs m’apparaissent comme les découvertes que l’on fait sur soi au fil du temps. D’ailleurs, peut-être serez-vous surpris par mon optimisme, mais je trouve qu’en vieillissant je grandis intérieurement et que chaque jour se dévoilent de nouvelles couleurs à mon œuvre, une œuvre de plus en plus magnifique, singulière. Il n’y a que nous-mêmes qui puissions la présenter, alors choisissons en conservant et/ou alternant  les matériaux, les médiums et les couleurs qui vous permettront de la réaliser.  Plus nous aimerons notre œuvre, plus nous aimerons la vie.

Il est sans conteste que les plus importants changements que nous sommes prêts à effectuer, comme se défaire d’un pattern, demeurent grandement énergivores. Il n’y a pas de durée prédéterminée au temps passé à vivre et surmonter une épreuve. D’une personne à l’autre sera vécue différemment une même situation. Bien que cela puisse devenir frustrant,  ne regardez pas le temps qu’il en prendra pour résoudre votre problème, gardez votre objectif en tête et rappelez-vous qu’il y a des personnes ressources pour vous épauler. Le fait d’emboîter le pas vers ce qui nous est inconnu ne peut que nous amener à découvrir de nouveaux aspects de soi-même.

J’espère ne pas vous avoir enlevé le goût au changement si infime soit-il. À ce propos, la proposition de Monsieur Michel Roy, qui invite les étudiants à s’inventer une sorte de rituel afin de souligner l’arrivée de l’automne, m’a particulièrement enchantée. Je crois que cette saison en a encore beaucoup à nous apprendre. Ça reste à vous d’y voir!

Références:

https://www.usherbrooke.ca/psychologie/fileadmin/sites/psychologie/espace-etudiant/Revue_Interactions/Volume_3_no_1-2/V3N1-2_ROBERGE_Michelle_p61-72.pdf

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Prevention/Hygiene-de-vie/Articles-et-Dossiers/Pourquoi-notre-corps-obeit-aux-saisons/4L-automne-une-des-saisons-a-risques

https://www.usherbrooke.ca/vie-etudiante/psychologie/chroniques-de-psychologie/autres/les-rituels-maladie-ou-nostalgie/

Il faut y croire!

Par Mélanie Allard Pilote, étudiante au Baccalauréat en psychologie

Un individu pourvu d’une bonne confiance en lui-même, envers ceux avec qui il est en relation et en la vie, affronte plus aisément les défis auxquels il fera face. Il est essentiel pour l’être humain d’avoir en lui la confiance ou, si vous préférez, la croyance, pour vivre en communauté. Je m’exerce à cultiver une idée positive de moi-même et je vous invite à faire de même. Même lorsque vous êtes en échec, vous pouvez dire « J’aurai eu le courage d’essayer. », « Ça me fait une expérience de plus à mon actif! » et « Que puis-je retenir de constructif de cette expérience? » (rares sont les fois où l’on n’apprend rien). Les pensées négatives contaminent gravement notre énergie, c’est pourquoi je tiens autant à les déraciner.

Kant supposait l’existence de 3 différents degrés de croyance : l’opinion, la foi et la science. À ces divers degrés, quelles que soient vos croyances, l’important est de se faire sa propre idée sur le sujet et savoir rester soi-même. Ne pas se laisser trop facilement influencer et manipuler. Il s’agirait plutôt de rester avertis et informés, sans craindre sans cesse les complots sociétaux.

Peut-être en savez-vous déjà beaucoup concernant l’influence des médias et autres, mais, il n’en demeure pas moins que dans mes cours de psychologie cognitive et de psychologie sociale j’ai été exposée à plusieurs faits surprenants. Le visionnement de documentaires et autres m’a ensuite permis d’agrémenter ce que j’avais appris. Cela m’a donné envie de changer mes habitudes de vie. Ouf! Un sevrage de télévision et de radio, ça a tellement libéré mon temps et mon esprit. Cela va faire plus d’un an que je n’ai plus le câble et que j’évite autant que possible les chaînes de radio populaires. Après avoir réalisé à quel point on se faisait gaver par des annonces, des images, des couleurs, des mots, j’y ai mis un stop. Il me reste les réseaux sociaux sur lesquels restreindre mon temps. Tenterez-vous aussi l’expérience?

Prendre un temps pour s’informer c’est aussi prendre un temps pour nourrir notre cerveau et agrémenter notre vie. Les choses que vous faites quotidiennement pourront prendre davantage de couleurs. Choisissez ce qu’il vous plaît des mille et un conseils, ouï-dire, informations, images, couleurs et formes qui sont parvenues jusqu’à vous. Documentaires, archives, revues scientifiques, livres, journaux sont à notre disposition.

D’ailleurs, un des avantages de notre vie d’étudiant est que nous pouvons accéder à ce type de matériel gratuitement et même en faire l’emprunt via d’autres universités. Nous avons aussi la possibilité de suggérer des livres ou autres à notre bibliothèque. Pour moi qui investis un temps inestimable à la recherche d’informations pour, entre autres, les travaux d’ordre scolaire, j’ai adoré mettre la main sur des essais, des thèses d’étudiants et de professeurs, sans avoir à débourser quoi que ce soit. Pour ceux qui aiment travailler méticuleusement ou qui sont tout simplement curieux, ça peut vous être vraiment profitable, comme ça a pu l’être pour moi jusqu’à présent. Ça vous initiera aussi aux méthodes de recherche, alors qu’il nous faut nous exercer à démêler les faits des ouï-dire  au cours de nos études en psychologie. Il est utile de développer son jugement critique dans n’importe quel domaine de la vie, regarder les deux côtés de la médaille avant de la porter autour de notre cou.

http://www.cnrtl.fr/definition/croyance http://www.psychologies.com/Culture/Spiritualites/Religions/Articles-et-dossiers/Croire-aide-t-il-a-vivre/Croyance-Je-crois-donc-je-suis http://lewebpedagogique.com/blog/bac-l-2012-philo-sujet-corrige-dissertation-sujet-n-2-toute-croyance-est-elle-contraire-a-la-raison/

Petite initiation à l’activité d’intégration

Intégration 2014

Par Mélanie Allard Pilote, étudiante au Baccalauréat en psychologie

« Déjà? », me direz-vous. Dans les faits, j’ai le bonheur de vous annoncer la mise en action des membres du comité d’intégration suite à leur première rencontre. Sous peu, nous en serons à notre deuxième rencontre. Dans le but d’améliorer la recette, nous avons pris en ligne de compte toutes critiques constructives parvenues des participants et membres du comité concernant les intégrations des années précédentes.

À ce propos, saviez-vous que le terme « initiation » a été troqué pour celui d’ « intégration » pour désigner l’activité organisée par les anciens et destinée aux nouveaux élèves du même programme? La raison est telle que cette activité soit abordée de manière à favoriser la convivialité et l’accueil des étudiants plutôt qu’à titre d’épreuve, de condition d’admission au sein du groupe d’anciens.

D’ailleurs, le comité d’intégration du programme de psychologie situe le développement du sentiment d’appartenance parmi les aspects de plus haute importance dans l’organisation de l’événement. Plusieurs études tendent à confirmer qu’un fort sentiment d’appartenance avec son groupe s’avère comme un agent protecteur de la santé. De plus, Mme France Lehoux, conseillère d’orientation,  soulève ses bienfaits au niveau de la motivation de l’étudiant, de son accès aux diverses informations touchant son milieu universitaire et j’en passe.

Évidemment que votre participation aux activités proposées par l’association de psychologie, et ce, quelles qu’elles soient, vous amènera à connaître la place qu’occupe les membres de l’association étudiante et vous y référer lorsque vous aurez besoin de renseignements. Le fait de participer dynamisera votre passage à l’UQAC et vous aidera à mieux respirer, vous relâcher un peu entre deux livres pour éviter qu’ils ne se referment sur vous.

Revenant au sujet de l’activité d’intégration, soyez sans crainte, car nous tenons à respecter cette règle connue de tous : « Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse ». Nous ne sommes toutefois pas tenus responsables des contagions de folie et d’esprit disjoncté, libre à vous de vous laisser contaminer. Un imaginaire collectif est tel un monde sans frontière. Si vous pouviez ressentir toute l’excitation, l’énergie avec lesquelles s’organise l’activité d’intégration, c’est tellement emballant et nous souhaitons que ça vous emballe tout autant!

https://www.aide.ulaval.ca/cms/Accueil/Orientation/Plus_loin/Appartenance

http://www.rqvvs.qc.ca/fr/dossier/voisinage/le-sentiment-d-appartenance-et-la-sante