Tous les articles par Hugo Deschênes

Je suis Hugo Deschênes, étudiant en Maîtrise en informatique. Après avoir longtemps hésité sur mon choix carriéral, j’ai décidé de foncer, et de poursuivre pour atteindre de mon but ultime : devenir professeur à l’université. Je suis un étudiant, impliqué, entrepreneur et très curieux, pour qui la vie d’une personne se résume à la somme de ses choix.

Retour des CS Games!

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Et oui! Je suis de retour! Fatigué, mais encore vivant. Les CS Games n’ont pas vraiment été comme quoi je m’en attendais. Nous avons voyagé jusqu’à  Montréal pour participer à  cet événement, dormi à  l’hôtel Delta et voyagé en métro tous les jours jusqu’à  l’Université de Montréal, où avait lieu la compétition. C’est à  mesure que l’événement progressait qu’on s’est tous rendu compte que l’organisation, cette année, était vraiment nulle. La nourriture n’était pas bonne : un sandwich au poulet avec de la viande pas belle, 2x un déjeuner comportant un bagel non tranché non toaster, un genre de shish taouk pas mangeable, etc. Il manquait de planning tout au long de la fin de semaine, les indications auraient pu être bien faite s’il y en avait eu, car non, il n’y en avait pas, il était supposé y avoir des activités entre et pendant les épreuves pour tenir occupé les autres participants des équipes… mais il n’y en avait pas. Bref, c’était, selon plusieurs, un des pires CS Games qui a été organisé.

Par contre, on s’est tout de même bien amusé =D. Malgré certains facteurs désagréables, il y a toujours un moyen de rire et s’amuser avec notre Université, et même avec les autres Université. à€ mon avis, le meilleur avantage d’avoir fait un voyage comme celui-là , c’est l’esprit d’équipe qu’il y a tout au long du voyage. On sociabilise énormément avec les autres, et on crée des liens qui nous unissent en tant que groupe. C’est l’élément qui est le plus important, selon moi, pour l’ambiance à  l’intérieur pour les élèves d’un même baccalauréat.

Hugo Deschênes
Fier membre de « Hot Laurentide » aux CS Games

La moitié de fait!

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Bonjour à  tous chers lecteurs non analphabètes =). Et oui! La mi-session est arrivée. Je peux vous avertir que ce n’est pas de la petite garnotte… 4 examens : <programmation en assembleur> le lundi, <Multimédia> le mercredi, puis <Calcul avancé 1> et <Probabilité et statistiques> le jeudi. On est maintenant vendredi, mes examens sont fait et la relâche commence =D ! … Fausse joie =( … J’ai 5 travaux à  faire pendant ma courte semaine de «  »relâche » » (si je pouvais accentuer encore plus les guillemets je le ferais) et 1 examen à  étudier pour le retour (Structures de données) …

Au cas o๠vous ne l’aviez pas remarqué, la relâche n’est qu’un prétexte pour que les profs nous donnent des travaux plus longs à  faire =S. Mais c’est ça l’école! Alors passez tous une bonne semaine dans la joie tout le monde =D!

Hugo Deschênes
Professionnel de la joie simulée
pour la relâche

Travail travail travail… ouf!

Par Hugo Deschênes, étudiant au Baccalauréat avec majeure en conception de jeux vidéo

Allo! C‘est moi depuis ma chambre via Snowy Chicoutimi =). Au départ, je veux dire avant le début de mon université, j’avais entendu parler le monde du fait que l’université c’était beaucoup, beaucoup de travail (tout dépendant du programme, bien entendu). Je me suis rendu compte qu’on ne peut pas vraiment savoir c’est quoi tant et aussi longtemps qu’on a pas été à  l’université. Croyez-moi, c’est beaucoup de travail. Ceux et celles qui pensent que le BAC en jeux vidéo est un BAC de lâche et qu’on ne fait que jouer, et bien, vous avez tort! TORT! Si vous avez raison, alors il y a une poule, quelque part dans le monde, qui se lamente parce que des dents sont en triain de lui pousser =P.

Lorsque l’on croit avoir congé de travail pour un cours parce que l’on vient de remettre un travail, et bien, on se met un doigt dans l’oeil et bien profond en plus! Parce qu’on en reçoit un autre! Alors notre joie se transforme en tristesse et on continue notre semaine avec le même espoir… lors de la remise du nouveau travail, il n’y en aura pas d’autre… mais on se trompe toujours =( lol. Alors, j’ai compris pourquoi les party sont si importants : décompresser et lâcher son fou! Si on ne le fait pas, je dirais même que ça peut nuire à  notre santé =P. Tu n’aimes pas les partys? Peu importe, car l’important est de Dà‰COMPRESSER car on peut facilement faire une overdose. Voici quelques signes d’une overdose de travail:

  1. Tu dors environ 5 heures par nuit et tu crois que tu en as assez (environ 8 heures pas nuit est la moyenne)
  2. Tu t’endors pendant tes cours et tu te dis que c’est la faute du prof (fait : ce n’est pas toujours à  cause des profs =))
  3. Tu manges le même repas pour le souper 34 journées de suite
  4. Il y a la marque de tes fesses sur ta chaise d’ordinateur
  5. Tu n’arrives pas à  te souvenir la dernière fois que t’as écouté la télé
  6. Tu n’arrives même pas à  te souvenir si tu as une télé
  7. Tu ris pour rien
  8. Ta boîte vocale est pleine

Bref, si vous rencontrez plusieurs de ces symptômes, vous devriez songer à  vous dire que vous en faites peut-être un peu trop , et que vous devriez décompresser. Bref, lâcher le poids que vous avez sur les épaules un instant, car rien ne vaut mieux un petit congé pour recommencer de pied ferme une nouvelle semaine =).

Hugo Deschênes
Travailleur acharné