ARTS

Libre comme l’Art

IMG_0523Par Gaetan Reine, étudiant au Baccalauréat interdisciplinaire en arts

L’Art est un voyage accessible à tous…

Le titre de cet article rejoint bien la philosophie du Baccalauréat interdisciplinaire en arts. Je dois avouer que je me reconnais bien dans ce titre également. C’était ma rentrée il n’y a pas si longtemps et progressivement,  je découvre le vaste terrain d’explorations artistiques qui est proposé par l’UQAC.

Un terrain de jeu, de travaux, de réflexions, de lâcher prise. Un laboratoire sans formules à appliquer, c’est aux étudiants de trouver la leur. Bien sûr, on nous rappelle suffisamment que les références et l’histoire sont des bases importantes, alors on ouvre les oreilles puis les yeux et on s’instruit avant de passer à l’action. Nous sommes accompagnés pour ça par des pédagogues et techniciens passionnés et passionnants.

Certains d’entres-nous ont suivis des cours en arts au Cégep, d’autres non. Certains ont déjà commencé à explorer une, voir plusieurs disciplines artistiques avant de commencer ce bac, d’autres non. Certains ont passé un, voir plusieurs certificats avant, puis d’autres…non. Vous aurez compris, la diversité des parcours de chacun contribue aussi à l’enrichissement personnel que l’on trouve dans ce programme interdisciplinaire.

Chacun de mes cours est rempli de curieux comme moi.  Je sens bien que les têtes fument, se remplissent d’imagination. Certains doivent, comme moi mourir d’impatience de passer à l’action dans les cours plus  théoriques et se remplir d’excitation dans les cours les plus pratiques. Je ne me sens pas seul. J’ai rejoint une communauté d’explorateurs…C’est cool.

Dans ce trimestre il va falloir se concentrer, s’exprimer, se dépasser, se retrouver avec soi-même, lâcher prise. Aussi, partager des travaux en groupe, fédérer… Bref, je vis ce programme intensément et me sens libre comme l’Art.

Gaetan

The following two tabs change content below.
J'ai quitté la France pour satisfaire ma curiosité du monde qui m'entoure et après de longs séjours en Malaisie et en Australie, c'est la Suisse qui m'a chaleureusement accueilli le plus longtemps jusqu'à ce jour. Le seul coin du globe qui pouvait me faire m'expatrier à nouveau, c'est bien le Québec. Cette région m'inspire. Me voilà ici, pour une étape de vie la plus artistique au possible. Aujourd'hui, c'est l'interdisciplinarité en Arts que j'explore, pour peaufiner mon approche du Cinéma et de l'univers des Séries. Je deviens donc un -indiscipliné- en Arts et c'est là l'essence même de ce programme passionnant.

Derniers articles parGaetan Reine (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *