PHYSIO

Le travail interdisciplinaire – Notion d’équipe !

travailequipePar Philippe Ouellet, étudiant au Baccalauréat en sciences de la réadaptation (physiothérapie)

Pourquoi a-t-on besoin d’équipes interdisciplinaires dans le réseau de la santé ?

Il faut commencer par se dire une chose : nous sommes des êtres complexes et nous avons besoin de combiner plusieurs expertises afin de pouvoir déterminer quelle est la meilleure issue pour assurer un retour à la santé (psychologique, physique, sociale), qui se caractérise par le retour ou le maintien d’une qualité de vie qui soit respectable.

Les différentes visions de chaque discipline se heurtent et se fusionnent ensemble afin de former un tout qui soit beaucoup plus large et effectif. Cette nouvelle vision qui en émerge permet de prendre en compte l’individu dans l’ensemble de sa vie, autour d’objectifs communs. 

Par conséquent, il est primordial que le physiothérapeute détienne les compétences de communication et de collaboration, deux des sept compétences clés émises par l’OPPQ (voir l’hyperlien suivant) http://oppq.qc.ca/membres/publications/physio-quebec/les-differentes-facettes-de-la-competence-du-professionnel-de-la-physiotherapie/

Définition de l’équipe interdisciplinaire

« Partageant des responsabilités, ces personnes travaillent en synergie et en interaction à la compréhension globale des besoins de la personne et de sa famille afin de poursuivre des objectifs communs, avec le souci d’une communication efficace » (Lebel et coll., 1997) Elle constitue les gens sur l’image. Ensemble, chaque expert apporte sa pièce du puzzle et permet de résoudre le casse-tête.

Les différents intervenants et exemples

Des équipes interdisciplinaires sont créées pour différentes problématiques pour pouvoir concerter les différentes ressources et compétences pour permettre au client de pouvoir récupérer le plus rapidement et le mieux possible afin qu’il puisse mener une vie qui lui soit fonctionnelle. Elles peuvent contenir les professionnels suivants ;

  • Physiothérapeute
  • Ergothérapeute
  • Médecin
  • Psychologue
  • Neurologue
  • Travailleur social
  • Infirmère
  • Kinésiologue
  • Technicien en éducation spécialisée
  • Et j’en passe…

Par exemple, à l’IRDPQ (Institut de réadaptation en déficience physique à Québec), on y retrouve une équipe interdisciplinaire pour l’implant cochléaire. L’équipe est constituée d’un médecin, de deux audiologistes aux rôles différents (l’un en programmation de l’implant cochléaire et l’autre en réadaptation auditive) et d’un psychologue. Il y a aussi possibilité d’y ajouter d’autres intervenants au besoin, comme un travailleur social. Celui-ci s’assure que les gens aient les ressources personnelles, financières et logistiques pour pouvoir mener à terme une réadaptation optimale.

On peut donc dire que le travail interdisciplinaire en est un qui soit motivant, qui fait sans cesse appel à de nouvelles connaissances, notre ouverture d’esprit et qui rend de nombreux patients heureux.

Au plaisir les lecteurs, A+

Phil.O

 

The following two tabs change content below.

Philippe Ouellet

Je me présente, Philippe Ouellet, un étudiant de 22 ans en physiothérapie à l'UQAC. Originaire du Saguenay, je m'intéresse à plusieurs choses et je savoure la vie à pleine dents ! Je suis un gars dynamique, qui sait se garder occupé: je nage pour l'équipe universitaire des Inuks et je suis représentant de cohorte au sein du comité exécutif de l'association des étudiants en physiothérapie (ADEP). Autrement, j'adore la cuisine, lire et monter à cheval.

Derniers articles parPhilippe Ouellet (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *