Psychologie

Ça déménage!

photo 1 Mélanie

Par Mélanie Allard Pilote, étudiante au Baccalauréat en psychologie

Que ce soit par choix ou non, certains d’entre vous demeureront au même endroit, alors que d’autres quitteront pour s’installer dans leur nouveau chez soi. Différentes raisons, quelles soient positives ou négatives, peuvent pousser quelqu’un à déménager. Néanmoins, Mme Isabelle Taubes, rédactrice à la revue Psychologies, illustre que le déménagement génère un mini-séisme psychologique chez l’individu. Je tenais à reprendre ses dires pour en dégager l’importance de cet événement, avec tout ce qu’il comporte comme changements et, ainsi, l’importance de bien s’outiller avant de s’y aventurer.

De mon côté, j’en serai à ma 5e expérience alors que j’ai fréquenté divers établissements d’enseignement collégial. Bien que je n’en sois pas à mon premier déménagement, lors des dernières semaines, déjà je ressentais un stress par-delà les tensions que mon corps révélait. N’est-ce pas désagréable de sentir s’enclencher ce système d’alarme? Question de me faire plus sereine, j’ai pris la peine de rédiger une liste de ce que je pouvais faire au cours des prochains jours. Ah le plaisir de rayer au stylo un élément de cette liste, c’est tellement enivrant! Un de mes professeurs, une source fiable, avait avisé ses étudiants que notre tête n’est pas comparable à un bon vieil agenda. À l’occasion, il m’arrive tout de même d’essayer de contredire cette affirmation. Bien sûr, cela ne fait que me rappeler le risque et l’effroyable perte de temps à tenter de me remémorer ce que j’avais prévu à mon horaire plutôt que de l’avoir pris en note.

Toutefois, j’ai pu me libérer de plusieurs tâches en recevant la grande aide de mes proches. Je me compte d’ailleurs bien chanceuse, car j’aurais sûrement laissé quelques boîtes encore scellées. En fait, je recommande à tous d’être accompagnés, ne serait-ce que d’une seule personne, afin de se garder motivés et se laisser un peu d’énergie pour terminer la semaine. Je me suis aussi réservé du temps, avant et après mon déménagement, afin de me détendre,  respirer au grand air et voir mes amis(es). Comme cela, j’arriverai sans doute à prendre des forces et à me remplir d’énergies positives.

En parlant de bonnes énergies, je profite de mon déménagement pour me débarrasser de ce qui ne me sert plus : factures, vêtements, meubles. Au revoir articles superflus, brisés, expirés! Quant aux objets qui sont encore en bon état, mais qui deviendraient encombrants ou tout simplement inutiles à l’endroit où je vivrai, je pourrai dire bonjour friperie, bonjour commerce de meubles usagés!

Sur ce, je souhaite une bonne aventure à vous qui déménagez!

 

Site où figure l’article de mme Isabelle Thaubes : http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Articles-et-Dossiers/Demenager-un-stress-salutaire

The following two tabs change content below.

Mélanie Allard Pilote

Sur le chemin de ma voie intérieure, j’ai passé par les sentiers des Arts et Lettres et de l’Éducation spécialisée qui figurent désormais sur ma carte routière. J’ai ensuite pris mon courage à deux mains et tenu en veille ma persévérance, pour finalement mettre le cap sur le baccalauréat en psychologie. Je m’y suis arrêtée afin d’explorer la beauté du paysage humain, une beauté informe, subjective, qui me fascine, qui m’émerveille. Je terminerai bientôt ma 2e année du baccalauréat avec la ferme intention d’exercer dans le domaine de la psychologie.

Derniers articles parMélanie Allard Pilote (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *