POLITIQUE

L’Envie

AvionPar Ariane Néron Lapointe, étudiante au Baccalauréat en science politique

L’envie est un sentiment qui tient nos vies. Pour ma part, c’est l’« intelligence » qui me fait envie. C’est ma plus grande faiblesse. Qu’un homme puisse créer de l’imprévu et du superbe à travers une quelconque forme d’expression – livre, article, film, conférence – me met dans tous mes états, ça me bouleverse littéralement. Bref, cela me fait envie, car ça me confine à ma propre médiocrité; loin d’être médiocre, je ne peux me contenter de peu. Je suis toutefois conscience des contingences historiques et des particularismes humains qui composent et influencent notre époque et pourtant. Cet été, j’ai donc fait le choix (certaines contingences obligent!) de refouler en moi cette fascination que j’éprouve envers bon nombre d’intellectuels en passant l’été à m’imprégner de leur « intelligence » et à être plus que jamais bouleversée.
La vie va parfois trop vite et l’on y néglige certains aspects : des bancs de l’université à notre travail étudiant, on profite de moments par-ci, par-là, pour donner un sens à notre vie. Cet été sera donc égoïstement créateur de sens pour ma part. À moi les livres, les musées, les dessins, les films, et j’en passe. Il est grand temps que je mette mon intelligence à jour ! Pour les quatre prochains mois, c’est le luxe que je veux et que je peux m’offrir pour arrêter d’être envieuse, et ce, tout en faisant des cours d’été, car comme je vous le disais dans mon article précédent, on n’échappe jamais à l’université… Qui sait? Peut-être que ce sont les autres qui m’envieront de savourer l’« intelligence de ces hommes et de ces femmes qui nous font envie par leur vivacité sur les plages du Lac-Saint-Jean, au cœur de la métropole québécoise ou encore au sommet des Rocheuses canadiennes. J’avais oublié de vous préciser que je participe au programme Explore! Je pars donc en Colombie-Britannique pour perfectionner mon anglais; la capacité à comprendre une langue et à pouvoir jouer avec elle, ce qui n’est pas mon cas, m’a toujours (trop) fait envie. Je dois maintenant y aller, mon avion m’attend!
Bon été et au plaisir de vous faire envie!

The following two tabs change content below.

Ariane Néron Lapointe

Je me nomme Ariane Néron Lapointe et je suis étudiante en dernière année au Baccalauréat en science politique. Jusqu’à l’âge de 20 ans, entre l’histoire, la criminologie, la communication et la science politique mon cœur balançait. Depuis, je suis tombée follement amoureuse de tous ces moments dans la vie des hommes où les idéologies, les mouvements sociaux, les politiques publiques, les relations de pouvoir... forgent cette science politique qui est désormais mienne et qui, je l’espère, me permettra de susciter chez vous de l’intérêt.

Derniers articles parAriane Néron Lapointe (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *