Quand art dramatique rime avec éthique

 

Par Suzie Tardif, étudiante au Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement au primaire

Ça y est, mon dernier stage est enfin débuté. En fait, il est débuté depuis trois semaines déjà . Durant les trois dernières semaines, j’ai eu le privilège de pouvoir réaliser plusieurs activités avec mes élèves. L’une d’entre elles était particulièrement agréable et je tenais à  vous la partager.

J’ai confectionné celle-ci dans le cadre du cours éthique et culture religieuse. Selon le Programme de formation de l’école québécoise et la Progression des apprentissages,  les élèves du troisième cycle doivent connaitre et identifier les procédés qui entravent un dialogue (appel au préjugé, généralisation abusive, etc.). Je voulais donc que mes élèves soient en mesure de cerner des situations durant lesquelles des procédés qui entravent le dialogue sont perceptibles. C’est alors que j’ai pensé exploiter l’art dramatique…

Dans le cadre de cette activité, ces derniers devaient réaliser de petites saynètes. J’avais pris soin de détailler celles-ci puisque c’était la première fois qu’ils faisaient de l’art dramatique. Sur un petit carton se trouvait donc la saynète à  jouer (quel personnage l’élève devait interpréter, ce qu’il devait dire ou faire et à  quel moment). Les saynètes comportaient 2 ou 3 personnages et chaque personnage recevait son carton avec les informations le concernant.

Je leur ai  également expliqué qu’ils pouvaient ajouter des informations à  la saynète, tant que l’information de base était transmise lors de leur présentation. Celles-ci représentaient des moments durant lesquels des procédés qui entravent le dialogue sont utilisés (ex. : dire à  quelqu’un qu’il est trop bébé pour comprendre).

Élève 1:

Tu as 12 ans. Au début de la saynète, tu es seul avec ton ami. Vous êtes en train de discuter de facebook. Tu te demandes comment faire pour empêcher quelqu’un de voir ton profil.

Lorsque ta petite sœur  arrivera, elle te demandera si elle peut vous aider. Tu lui répondras : «Voyons, on parle de facebook. C’est certain que tu ne comprendras pas, tu es beaucoup trop bébé pour ça!». 

ɉlève 2:

Tu as 12 ans. Au début de la saynète, tu es seul avec ton ami.

Il te posera une question sur facebook, mais tu ne connais pas la réponse. 

ɉlève 3:

Tu as 7 ans. Au début de la saynète, ton frère parle avec son ami. Tu n’es pas là.

Lorsque l’ami de ton frère répond qu’il ne le sait pas, tu arrives et tu demandes si tu peux les aider. 

Les élèves devaient donc se placer en équipes de 2 ou 3 et pratiquer la saynète. Puis, ils devaient la présenter devant la classe. Tous les procédés abordés dans les saynètes étaient écrits sur des cartons. Après avoir regardé la saynète d’une équipe, les élèves devaient dire de quel procédé il s’agissait et pourquoi (ex. : je crois que c’est une attaque personnelle parce que la personne attaque l’autre en lui disant qu’elle est trop bébé pour comprendre).

J’ai réellement apprécié ce petit moment avec les enfants. Nous avons bien ri puisqu’ils ont pris soin de présenter des saynètes de qualité. Quelques-uns ont ajouté leur petite touche humoristique, pour le plaisir de tous.

Ces derniers temps, je leur demande souvent de me dire quel est le procédé qui entrave le dialogue dans telle ou telle situation et je suis bien heureuse de constater qu’ils ont souvent la bonne réponse!

Si jamais cette activité vous intéresse, sachez qu’il est possible pour moi de vous l’envoyer. Vous n’avez qu’à  m’écrire un message.

Références:

  • Programme de formation de l’école québécoise
  • Progression des apprentissages (éthique et culture religieuse)
The following two tabs change content below.
Je me nomme Suzie Tardif et je suis étudiante à la Maîtrise en éducation. J'ai terminé, en 2013,  mon Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire à l'Université du Québec à  Chicoutimi. À travers mes articles, vous pourrez découvrir trois passions qui m'inspirent : l'éducation, l'orthophonie et les voyages. Bonne lecture !

Derniers articles parSuzie (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *