PLEIN AIR

Mon avenir en plein air à l’UQAC – 1ère partie

Par Jean-Philippe Huard, étudiant au Baccalauréat en intervention plein air

Bonjour,

Je m’appelle Jean-Philippe Huard, je suis diplômé en Technique du tourisme d’aventure du Cégep de la Gaspésie et des îles à Gaspé. J’intègre, cet automne, l’Université du Québec à Chicoutimi au Baccalauréat en intervention plein air.

Cette transition entre un Cégep et une Université québécoise me permet d’être dans 2 cohortes en même temps. En effet, j’ai des cours en 1ère année et en 2e année.

Dans ce cas particulièrement, il est essentiel que les ressources soient présentes pour permettre à l’étudiant(e) d’être bien encadré(e). À l’Université du Québec à Chicoutimi tous les services sont présents. Entre autres, l’accès au Pavillon sportif, la possibilité de payer directement nos frais de scolarité au bureau du registraire et les Services aux étudiants font de l’UQAC une valeur ajoutée à la vie étudiante saguenéenne.

Aventurier depuis maintenant 5 ans, dès mon arrivée à Chicoutimi, la découverte a démarré. Où est ce Fjord, quelles rivières le remplissent? J’arrivais de Gaspé et la plage me manquait. Après une journée en vélo, j’ai trouvé! Le Parc de la Rivière du Moulin avec 25 kilomètres de sentiers de randonnée, de vélo, le tout aboutissant à une plage, ENFIN…

Ma nouvelle Terre d’accueil m’embrassait à peine que déjà, je rencontrais une panoplie de nouveaux amis me faisant part des plaisirs de vivre au Saguenay. Deux heures après mon arrivée au parc, je descendais une partie sécuritaire de la chute des Sables et grimpais une paroi, un bassin d’eau froide sous nous, faisant office de matelas de protection. C’était génial!

J’aime partir à la découverte. Afin de mettre de côté le stress de la vie contemporaine, je prévois les risques et adapte mes équipements en fonction du type d’aventures que je pratique.

En vélo, les distances se font vite, on s’éloigne donc très rapidement du lieu confortable de notre résidence.  J’apporte avec moi une lampe frontale, un kit de réparation, une carte et des vivres de course.

En randonnée pédestre, les bois, les montagnes et les cours d’eau sont chose courante. Encore une fois, dans mes équipements, il y a une source de lumière étanche, une carte du territoire, un kit de réparation. Un feu et un couteau s’y ajoutent. La prévention n’est pas à négliger en plein air!

Il y a de cela quelques semaines, dans le cadre du festival à l’Anse St-Jean, le kayak de mer était à l’honneur. J’ai donc dû planifier cette sortie; il y en aura d’autres, alors bonnes excursions!

Merci!!

Jean-Philippe Huard

The following two tabs change content below.

Jean-Philippe Huard

Je m’appelle Jean-Philippe Huard, j’étudie au Baccalauréat en intervention plein air à l’UQAC. En tant que futur intervenant, je suis mon propre outil. À chaque sortie en nature, je développe mes habiletés, je vous invite à suivre mes aventures à travers le Blog-UQAC.

Derniers articles parJean-Philippe Huard (voir tous)

Une réflexion sur “ Mon avenir en plein air à l’UQAC – 1ère partie ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *