PRÉ_PRI

Mais qu’est-ce que ça va te donner de faire une maîtrise?

Par Suzie Tardif, étudiante à la Maitrise en éducation

Depuis trois semaines, j’ai débuté une maîtrise en éducation.

Bien que je me réjouisse à l’idée de ce nouveau projet, plusieurs personnes ne comprennent pas pourquoi je décide de retourner à l’école, alors que j’ai terminé mon baccalauréat. À maintes reprises, ces derniers temps, des gens me demandent :

 « Mais qu’est-ce que ça va te donner de faire une maîtrise? »

Brièvement, ce que ma maîtrise va me donner, ce sont de nouvelles aptitudes, connaissances et compétences que je pourrai mettre en pratique tout au long de ma carrière.

En tant qu’assistante de recherche, je pourrai mettre en pratique mes nouvelles connaissances quant aux approches et aux étapes de la recherche. Mon cours d’analyse des données quantitatives me permettra, par exemple, de porter un regard différent sur les statistiques, leur conférant ainsi une plus grande importance. La rédaction de mon mémoire me permettra de développer mon esprit critique et de synthèse, mon style d’écriture et ma méthodologie de travail.

Récemment, une collègue me disait qu’elle était particulièrement contente d’avoir réalisé une maîtrise parce qu’elle y a développé sa rigueur. J’espère pouvoir en dire autant dans quelques années.

En enseignement, je pourrai également mettre en pratique les connaissances et les compétences acquises lors de mes études supérieures puisque je  suis d’avis que je porterai un regard différent sur mon enseignement. Le sujet de mon mémoire m’aidera à développer des stratégies pour aider les élèves dysphasiques, stratégies que je pourrai mettre en place auprès de mes futurs élèves. J’espère sincèrement pouvoir faire ma part pour aider les élèves dysphasiques, aussi petite soit cette part.

Durant ces prochaines années, lorsque je trouverai parfois difficile et ardu de rédiger mon mémoire, je penserai à ma sœur dont le parcours scolaire a été difficile compte tenu de son trouble du langage et qui espère que je pourrai aider les jeunes dysphasiques que je côtoierai lors de ma carrière.

Finalement, d’aussi loin que je me souvienne, la maîtrise a toujours été pour moi un défi personnel. Très petite, je voulais faire un mémoire sur « les nombrils de famille » parce que je percevais des ressemblances entre les comportements des deuxièmes enfants de famille. En y pensant bien, ce que je voulais simplement, c’est comprendre, c’est apprendre. Je voulais trouver des solutions, je voulais innover. Yvon Bouchard, de l’Université du Québec à Rimouski, résume efficacement, en quelques mots seulement, la pertinence de la recherche:

« Faire œuvre de chercheur, c’est innover.» (2011, p.75)

Alors, en y pensant bien, pour ceux qui me demandent

« Mais qu’est-ce que ça va te donner de faire une maîtrise? »

Eh bien, cette maîtrise en éducation me permettra de comprendre, d’apprendre et d’innover.

Point.

Référence: KARSENTI, T., L. SAVOIE-ZAJC et al. 2011. La recherche en éducation, 3ième édition, Éditions du Renouveau Pédagogique, p.75

The following two tabs change content below.
Je me nomme Suzie Tardif et je suis étudiante à la Maîtrise en éducation. J'ai terminé, en 2013,  mon Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire à l'Université du Québec à  Chicoutimi. À travers mes articles, vous pourrez découvrir trois passions qui m'inspirent : l'éducation, l'orthophonie et les voyages. Bonne lecture !

Derniers articles parSuzie (voir tous)

Une réflexion sur “ Mais qu’est-ce que ça va te donner de faire une maîtrise? ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *