ENS.SECONDAIRE

Les arts et sports de la neige et de la glace au Québec

Par Sebastian Kluth, étudiant au Baccalauréat en enseignement au secondaire — profil univers social

La vingt-huitième édition de Saguenay en Neige se déroule actuellement du 2 au 12 février dans le Parc de la Rivière-aux-Sables à  Jonquière sous la thématique «retombez en enfance». Le festival met en scène une panoplie de sculptures sur neige allant des contributions des différentes écoles secondaires de la Commission scolaire de la Jonquière jusqu’aux participations des professionnels venant autant de la région comme de Saint-Gédéon que d’autres provinces canadiennes comme le Nouveau-Brunswick avec leurs “œuvres géantes suivant la thématique de cette année. Avec plus d’un millier d’inscriptions et environ deux cents sculptures, les spectateurs peuvent ainsi observer des concours scolaire, amateur et professionnel ainsi que quelques participations hors concours. Le site du festival est facilement accessible. Il suffit de prendre l’autobus à  l’auto-gare de Chicoutimi en direction de Jonquière pendant une bonne trentaine de minutes et de faire cinq à  dix minutes de marche par la suite en passant par le centre-ville de la ville voisine de Chicoutimi.

En plus des concours et expositions, il y a deux grandes glissades sur lesquelles les petits autant que les grands peuvent amplement s’amuser, une place pour faire du jumpaï et également des endroits pour faire de l’escalade. Dans le Pavillon Nikitoutagan, les visiteurs ont l’occasion de se réchauffer, mais ils peuvent également acheter des petits trucs à  grignoter ou encore assister à  quelques animations allant du karaoké aux ateliers de danse latine ou encore à  des spectacles de groupes comme les BB, Arthur l’aventurier, Bodh’aktan ainsi que Lili et Virus. Des activités spéciales comme une visite de l’équipe de hockey des Saguenéens de Chicoutimi ainsi qu’un feu d’artifice inaugural très coloré, étonnamment diversifié et bien visité qui durait une bonne quinzaine de minutes couronnent une programmation des plus diversifiées cette année. Profitez donc des dernières journées pour faire un tour à  Jonquière surtout lorsque le beau temps d’hiver avec beaucoup de soleil joue en avantage de ce festival. Notez qu’il y a même des journées spéciales pour les personnes vivant avec un handicap et leurs amis, les jeunes des garderies ou les élèves des écoles primaires. Ainsi, tout le monde peut aisément participer à  ce festival traditionnel gratuit qui sait toujours attirer des visiteurs de proche et de loin. Ceux et celles qui aiment le festival pourraient aussi essayer de se rendre à  Saint-Gédéon où se déroule l’onzième édition du Festival des Glaces entre le 17 et le 26 février. À€ part de la participation de sculpteurs de glace amateurs et professionnels, le festival offre des activités diversifiées et différentes de Saguenay en Neige comme un tournoi de poker, une course de motoneiges ou encore les Olympiades hivernales pour toute la famille. Le seul bémol est la question du transport car le village est difficile sinon impossible d’accès pour ceux et celles qui n’ont pas de voiture et qui comptent encore en vain sur les transports en commun. Il faut donc organiser un covoiturage ou proposer une petite excursion organisée à  partir de l’université. Sinon, il reste toujours la finale du championnat du Red Bull Crashed Ice à  l’extérieur de la région dans la ville de Québec qui se déroulera entre le 15 et le 17 mars prochain. Après quelques tentatives échouées, j’aimerais bien assister à  cet événement attirant une foule de près de 100 000 personnes à  chaque année même si je vais être en fin de session intensive déjà  vu que mon trimestre se terminera avec un stage de cinq semaines que je ferai à  Sept-IŽles. Avec cette belle brochette d’activités, l’hiver au Québec ne devient donc jamais trop long et ennuyant et au lieu de s’ennuyer du beau printemps, je vous conseille de profiter de cette saison intense qui est actuellement à sa plus belle apogée.

The following two tabs change content below.
Je suis né le 21 août 1989 à  Leverkusen, en Allemagne, une petite ville industrielle sur le Rhin entre Cologne et Dusseldorf en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. L'entreprise Bayer qui produit entre autres de l'Aspirin ainsi que l'équipe de soccer Bayer 04 Leverkusen viennent de ma ville natale. Depuis ma jeunesse, je m'intéresse énormément aux langues et cultures étrangères. J'ai appris le français, l'anglais, le latin, le russe, l'innu-aimun, le japonais et le mandarin à part de ma langue maternelle qui est l'allemand et j'ai pu visiter beaucoup de pays lors d'échanges scolaires. Depuis l'automne 2009, je poursuis un Baccalauréat en enseignement secondaire avec le profil univers social qui m'offre une panoplie de cours différents de plusieurs domaines comme l'enseignement, la pédagogie, la philosophie, l'histoire, la géographie, l'économie et les sciences politiques. En dehors de mes études, je travaille comme portier et bossboy pour le MAGE-UQAC au BarUQAC et comme professeur d'anglais pour le Centre de Langues Sagamie avec des employés de CGI. J'écris également régulièrement pour le Griffonnier, le journal des étudiants de l'UQAC et j'ai ma propre émission de radio à  la CEUC Radio qui s'appelle "à” Canada". Pour d'autres informations, venez faire un tour sur mon blogue: http://kluseba.eklablog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *