CHIMIE

Produits naturels… et médias

Par Alexis St-Gelais, étudiant au Baccalauréat en chimie des produits naturels

Bonjour à  tous,

L’une des facettes intéressante de notre formation, en Chimie des produits naturels, est la relative médiatisation du sujet. Récemment encore, nous apprenions par Radio-Canada que Santé Canada reporterait une fois encore la date d’application ferme de sa réglementation en matière de produits naturels. C’est dommage, mais pas étonnant: l’organisme fédéral manque de moyens pour arriver à contrôler l’énorme masse de produits naturels de toutes sortes qui déferlent sur les étalages. Notre formation existe en partie pour y remédier.

Mais je m’égare. Chaque fois qu’il est question de produits naturels, on s’expose à  une certaine polémique. Les tenants de la fabrication artisanale des produits ou encore les sceptiques rejetant la médecine traditionnelle au profit de remèdes « doux » se font immanquablement entendre, et on se rend parfois compte que les gens manquent d’informations. Bref, notre rôle, comme futurs professionnels, n’est pas uniquement d’œuvrer dans les laboratoires: nous devons aussi contribuer à  mieux faire connaître notre domaine au public.

Dans cette optique, notre association a préparé, cette semaine, une lettre ouverte au journal Le Quotidien, que vous pourrez retrouver ici. De quoi alimenter le débat…

Il faut garder en tête un certains nombre d’éléments lorsqu’on parle de produits naturels. Les gens confondent souvent « naturel » et « inoffensif », ce qui est pourtant loin d’être le cas. Certains des médicaments les plus toxiques dans l’arsenal médical sont des produits tout à  fait naturels. C’est sans parler des effets secondaires, des synergies ou interactions avec des médicaments sur ordonnance ou encore des produits naturels qui n’ont aucun effet, comme la glucosamine. Comme toute autre substance ingérée par le corps, il est plus que normal que l’àétat et le corps scientifique établissent des normes garantissant la sécurité et la qualité des produits.

Il n’est pas rare d’entendre que l’industrie saurait se réguler par elle-même… J’invite néanmoins les sceptiques à  venir lire ce blogue et à  engager la discussion avec moi pour comprendre toute la pertinence de développer une expertise dans les produits naturels. C’est une question de sécurité publique. Et le monde naturel a encore beaucoup à  nous offrir!

Médiatiquement vôtre,

Alexis

 

ps: ceci aura été mon dernier texte. J’espère que l’aventure vous aura plu! Je poursuivrai de mon côté mes différents projets d’études de 1er cycle et sans doute aux cycles supérieurs à l’UQAC… Au plaisir!

The following two tabs change content below.

Alexis St-Gelais

Alexis St-Gelais mène une double vie: sciences naturelles de jour, activisme politique le soir. C'est sur le programme de Chimie des produits naturels, exclusif à  l'UQAC, qu'il a arrêté son choix, non sans quelque conviction régionaliste... Il nous dresse le portrait d'un domaine fascinant et méconnu, de la façon la plus accessible possible, tout en faisant le lien avec le contexte plus large de la vie quotidienne de l'étudiant impliqué.

Derniers articles parAlexis St-Gelais (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *