ARTS

Hâtons-nous doucement !

Vue sur une partie des Monts-Valins en janvier 2010Par Anaïs Plasse, étudiante au Baccalauréat interdisciplinaire en arts

Hâtons-nous doucement et profitons encore un peu de tous ce que nous offre l’hiver avant de lui dire au revoir sans regrets.

Parlons du temps qu’il fait pour éviter de parler du temps qui passe…

Nous sommes à  présent à  la mi-mars, et le climat cède sa rudesse pour un peu plus de douceur (et pas des moins fraîches !)

Il est temps de manger les derniers pamplemousses, oranges, clémentines et tout ce qui ressemble ou se rapproche de la vitamine C!

Il est temps de pêcher quelques poissons à  la pêche blanche avant que les cabanes n’aient complètement rejoint les profondeurs des eaux à  la fonte des glaces !

Il est temps de découvrir enfin la recette des pancakes et de se faire plaisir avec le sirop d’érable en rabais ces temps-ci avant que la sève des érables soit tirée de nouveau !

Il est tant de rassembler toutes ses paires de bas dépareillées avant de les ranger définitivement au fond d’un tiroir !

Vous l’aurez bien compris :

L’hiver achève et le printemps s’en vient !

Personne ne me dira le contraire : de toute évidence il existe bien plus qu’une longue période de froid au Québec.
Résumons un peu ces différentes périodes:

Novembre : « wahouuuuu ! De la neige ! Comme c’est beau ! »

Décembre: «  Brrrr! Il commence à  faire froid dis donc ! »

Janvier: « Il fait carrément frette! »

Février: « c’est long! »

Mars: « c’est TROP long! »

Rassurez-vous, bien que mes propos peuvent faire paraître le Québec comme étant une contrée hostile de par sa fraicheur…c’est une des plus belle et merveilleuse expérience que de lutter chaque jour pour aller vers une température remontante !

The following two tabs change content below.

A

Derniers articles parA (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *