HISTOIRE

Soleil, soleil, montre-toi le bout du nez

Par Annie Lapointe, étudiante au Baccalauréat en histoire

Bonjour à  tous, passionnés de Sciences Humaines!

Pour les étudiants du secondaire, les vacances estivales sont loin, l’école se terminant à  la mi-juin. Par contre, pour les universitaires, l’année scolaire est presque terminée. Et oui, le 1er mai, j’aurai mon dernier cours de l’hiver. Je crois que je ne me suis jamais totalement habituée à  ce rythme de vie. Je m’ennuie d’étudier pour mes examens étendue sur l’herbe n’attendant que la fin pour faire de partys « piscine » avec mes amis. Le 1er mai, il fait encore froid et mes sandales ne peuvent pas encore se montrer le bout du nez. Avec les vacances qui arrivent si tôt, il faut vite penser à  se trouver un emploi. Pour ma part, j’envoie ma candidature à  divers endroits depuis la semaine de lecture. Plusieurs options s’offrent à  moi; travailler pour un musée ou une société d’histoire, travailler pour la ville, etc. Bref, le genre de chose à  quoi je n’ai pas envie de penser alors qu’il neige encore! Le plus grand problème est aussi que les emplois dans le domaine touristique ne débutent qu’au début du mois de juin. C’est donc dur de planifier son été, moi qui ait l’obsession de l’agenda.

Aussi, j’ai décidé de m’inscrire à  mon premier cours d’administration cet été. On est loin de l’histoire, c’est certain. Par contre, comme la muséologie m’intéresse énormément, il est essentiel de connaître des notions de ressources humaines et de marketing. Dans les petits musées en région, il faut savoir être polyvalent! Donc, deux fois par semaine pendant deux mois, je vais suivre un cours de gestion de ressources humaines. Ouf, j’espère ne pas trop me sentir perdue…

Pour l’instant, je suis dans le blitz des travaux de fin de session. Je me concentre sur ma recherche sur les courriers du coeur dans les médias québécois pour mon activité de synthèse en histoire. Je vous ferai part d’extraits dans mon prochain article! Vous verrez, les moeurs ont beaucoup changé avec les années!


Bonne semaine à  tous!
Annie


Suggestion lecture de la semaine : Comme j’ai si hâte à  l’été, je me permets de vous suggérer un livre que je lis chaque saison estivale. Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell a inspiré l’un des plus grands succès du grand écran. Cette histoire d’amour intemporelle nous amène du càŽté des sudistes lors de la guerre de Sécession aux à‰tats-Unis. Mais attelez-vous, il fait plus de 1000 pages!

The following two tabs change content below.

Annie Lapointe

Je m'appelle Annie Lapointe, je suis étudiante en histoire et en administration. Passionnée et impliquée, maniaque de lecture et de musées. Contradictoire: je peux être entêtée et fonceuse à mes heures, réservée et posée à d'autres moments. Bonne lecture!

Derniers articles parAnnie Lapointe (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *