HISTOIRE

L’Histoire publique : notre histoire à  tous

Par Annie Lapointe, étudiante au Baccalauréat en histoire

L’histoire a changé avec les années. C’est fini l’époque où les seuls débouchés étaient l’enseignement et la recherche. De plus en plus de finissants du bac en histoire décident de s’orienter vers l’histoire publique. Qu’est-ce que l’histoire publique? Ce domaine englobe tous les musées, sociétés d’histoire, centres d’archives et centres historiques. Ce domaine est de plus en plus populaire non seulement dans les grands centres, mais aussi dans notre belle région (le site http://www.reseaumuseal.com/ est un bel exemple de ce dynamisme). Réagissant à  cette demande, le module des sciences humaines a introduit un nouveau bac en histoire avec deux cheminements.

Le premier profil amène les étudiants au deuxième cycle en mettant de l’emphase sur la recherche. Le second volet, « Autochtonie, régions et histoire publique » initie l’étudiant à  la pratique plutôt que la théorie. Les cours de cette spécialisation nous apprennent les différents organismes qui subventionnent les sociétés d’histoire, la gestion du personnel, les stratégies pour la mise en place d’exposition et de parcours et plus encore. On offre aussi un stage dans le milieu de l’historien durant l’été. Pendant 4 semaines ou 135 heures, le ou la stagiaire pourra être initiée au marché du travail. On peut choisir toutes sortes d’endroits; musées ou archives, de la région ou de l’extérieur. Pour ma part, je veux me spécialiser en histoire des communautés religieuses féminines enseignantes donc j’ai fait mon stage au centre historique des Soe“urs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Pendant 4 semaines, j’ai pu en apprendre plus sur les différents aspects de la pratique muséologique en particulier en contexte d’un petit centre historique. Une muséologue (ancienne étudiante de l’UQAC en histoire) gère presque tous les aspects du centre : demande de subventions, visites l’hiver, ressources humaines et plus encore. Mon travail était de l’accompagner et de l’aider dans son quotidien. J’ai pu observer les différentes tâches à  effectuer, mais j’ai aussi fait de la recherche pour améliorer la visite. Ce fut pour moi une expérience tout à  fait exceptionnelle et ma première incursion dans mon futur domaine d’étude. Bref, le moment fort de mon bac!

Bonne semaine!

Annie

Suggestion lecture : Pour aller dans le sujet de mon article, La traversée du Saguenay par Denise Robillard[1]. L’ouvrage porte sur l’histoire de la communauté des Soe“urs du Bon-Conseil. ɉcrit par une doctorante en sciences religieuses, ce livre s’adresse autant au grand public qu’aux initiés de la question. 

 


[1] ROBILLARD, Denise. La Traversée du Saguenay, Bellarmin, 1994, 648 pages

The following two tabs change content below.

Annie Lapointe

Je m'appelle Annie Lapointe, je suis étudiante en histoire et en administration. Passionnée et impliquée, maniaque de lecture et de musées. Contradictoire: je peux être entêtée et fonceuse à mes heures, réservée et posée à d'autres moments. Bonne lecture!

Derniers articles parAnnie Lapointe (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *