CHIMIE

Fin de session graduelle

Par Alexis St-Gelais, étudiant au Baccalauréat en chimie des produits naturels

Salutations, chers lecteurs!

Cette session-ci, j’ai la chance de pouvoir terminer mes cours de façon graduelle. C’est l’un des bons côtés d’avoir des cours de laboratoires: le plus souvent, on fait entre cinq et dix manipulations dans la session. En comptant que certaines durent plus d’une semaine et qu’il y a quelques cours d’introduction, on termine généralement avant la fin officielle des cours. Mon cours d’anatomie et morphologie végétale, également, se termine deux semaines à  l’avance. Il ne me reste donc que deux examens finaux la dernière semaine (chimie aromatique et chimie inorganique). Mais le travail ne manque tout de même pas!

Cette semaine, j’ai réalisé les dernières manipulations de chimie analytique. Ce cours, précédé à  la première session d’un cours théorique, s’intéresse à  la composition exacte de solutions ou de différents objets. Par exemple, nous avons déterminé la teneur en vitamine C de comprimés vendus en pharmacie, afin de vérifier si les prétentions du fabricant quant à  la quantité fournie dans chaque pilule étaient vraies. La chimie analytique est présente dans énormément d’industries produisant des biens de consommation, le domaine de la protection et de l’étude de l’environnement, ou encore la récolte de preuves dans certaines enquêtes, par exemple. C’est une science qui fait beaucoup appel à  la statistique et cherche à  atteindre une grande précision. Elle représente l’un des débouchés majeurs pour un emploi en chimie.

Dans un tout autre ordre d’idées, j’ai découvert cette semaine que le laboratoire LASEVE tenait lui aussi un blogue, que vous pouvez consulter au http://uqac-laboratoirelaseve.blogspot.com/p/accueil.html . Vous pourrez en apprendre beaucoup plus sur les travaux passionnants qui s’y déroulent en le visitant, si cela vous intéresse.

Vôtrement vôtre,

Alexis

The following two tabs change content below.

Alexis St-Gelais

Alexis St-Gelais mène une double vie: sciences naturelles de jour, activisme politique le soir. C'est sur le programme de Chimie des produits naturels, exclusif à  l'UQAC, qu'il a arrêté son choix, non sans quelque conviction régionaliste... Il nous dresse le portrait d'un domaine fascinant et méconnu, de la façon la plus accessible possible, tout en faisant le lien avec le contexte plus large de la vie quotidienne de l'étudiant impliqué.

Derniers articles parAlexis St-Gelais (voir tous)

2 réflexions sur “ Fin de session graduelle ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *